Chansons populaires

 »Au clair de la lune » : Paroles, origines, et variantes de la chanson

Vous l’avez certainement entendue au moins une fois dans votre vie. Cette chanson a été fredonnée des millions de fois dans les classes de France et dans les écoles primaires de certains pays francophones. En effet, appartenant à la catégorie des chansons populaires françaises,  »Au clair de la lune » est une comptine très appréciée, notamment pour ses airs. C’est d’ailleurs l’une des raisons principales pour lesquelles elle a été reprise et adaptée de nombreuses fois par des artistes aussi célèbres que France Gall. Voudriez-vous en savoir beaucoup plus sur cette chanson ? N’hésitez pas à nous lire jusqu’à la fin.

 »Au clair de la lune » : Paroles de la chanson

Au clair de la lune,

Mon ami Pierrot,

Prête-moi ta plume

Pour écrire un mot.

Ma chandelle est morte,

Je n’ai plus de feu ;

Ouvre-moi ta porte,

Pour l’amour de Dieu.

2.

Au clair de la lune,

Pierrot répondit :

« Je n’ai pas de plume,

Je suis dans mon lit.

Va chez la voisine,

Je crois qu’elle y est,

Car dans sa cuisine

On bat le briquet. »

3.

Au clair de la lune,

L’aimable Lubin

Frappe chez la brune,

Ell’ répond soudain :

— Qui frapp’ de la sorte ?

Il dit à son tour :

— Ouvrez votre porte

Pour le dieu d’amour !

4.

Au clair de la lune,

On n’y voit qu’un peu.

On chercha la plume,

On chercha le feu.

En cherchant d’la sorte,

Je n’sais c’qu’on trouva ;

Mais je sais qu’la porte

Sur eux se ferma…

Origine de la chanson

Les origines du texte de cette chanson populaire sont pour le moins incertaines. Néanmoins, la version ci-dessus, la plus connue, a été publiée pour la première fois en 1847. On doit celle-ci à Théophile Marion Dumersan, l’auteur des ‘’Chansons et rondes enfantines ». Quant à la mélodie, la paternité fut d’abord attribuée à Jean-Baptiste Lully, un compositeur français du XVIIe siècle. Mais, cette thèse fut réfutée un peu plus tard pour laisser un vide quant à l’origine réelle de cette mémorable mélodie.

La chanson  »Au clair de la lune » que nous connaissons aujourd’hui et qui évolue sur des airs très caractéristiques est apparue en 1790 ; une année inoubliable qui rappelle la Révolution française et les nombreux faits d’armes qui ont été célébrés dans des chansons populaires. À cet effet, c’est au cours de cette période que sont apparus de grands classiques tels que :
  • Ça ira ;
  • Le Bon Roi Dagobert ;
  • Cadet Rousselle ;
  • Etc.
En outre, la  »Marseillaise » (l’hymne national de la France) est également apparue au cours de cette période. Elle est issue comme la plupart des chants de cette époque de l’esprit révolutionnaire et s’appelait au départ Chant de marche des volontaires de l’armée du Rhin.

Pour revenir sur notre chanson principale, c’est elle qui fut entendue le 9 avril 1860, sur le tout premier enregistrement sonore au monde. En effet, c’est le tube que choisit Édouard-Léon Scott de Martinville pour inaugurer le phonautographe, un enregistreur de son qu’il venait d’inventer.

Au clair de la lune : les différentes versions

Il existe de nombreuses versions de la chanson  »Au clair de la lune ». Mais, toutes évoluent sur le même air. Ainsi, une version dite enfantine est apparue en 1870 avec des paroles différentes :
« J’ai vu dans la lune

Trois petits lapins

Qui mangeaient des prunes

Au fond du jardin,

La pipe à la bouche,

Le verre à la main,

En disant : « Mesdames !

Servez-nous du vin ! »

 

« Au clair de la Lune

Trois petits lapins

Qui mangeaient des prunes

Comme trois petits coquins,

La pipe à la bouche,

Le verre à la main,

En disant : « Mesdames

Servez-moi du vin

Tout plein ! »

Hormis cette version qui est également bien connue, il existe une autre qui, loin de célébrer un lubin à la quête d’une plume, est un hommage au poète anglais Edward Young. D’auteur anonyme, les paroles de ce chant sont une description réaliste du tableau de Pierre-Auguste Vafflard qui peint Young enterrant sa belle-fille. Très touchantes, elles se fredonnent sur les airs de  »Au clair de la lune », et les paroles sont les suivantes :

Au clair de la lune

Les objets sont bleus

Plaignons l’infortune

De ce malheureux

Las ! sa fille est morte

Ce n’est pas un jeu

Ouvrez-lui la porte

Pour l’amour de Dieu.

Néanmoins, ce ne sont pas ces versions qui vont propulser ce chant dans le monde. Bien au contraire, ces dernières se seront cantonnées dans les écoles et familles françaises. Et même si l’on reconnait que la colonisation a permis son exportation outre-mer, ce sont les différentes adaptations et interprétations qu’en feront de grands artistes chanteurs qui lui donneront sa renommée mondiale. À cet effet, il faut mentionner que ce sont des interprétations et adaptations qui ne tiennent pas forcément compte de la version originale. Ainsi, certaines versions seront très loin de la comptine. France Gall en offre un bel exemple avec un merveilleux chant d’amour enregistré sur son 5e 45 tour en 1964. Et comme pour aller plus loin, la chanson paillarde de la chanteuse et comédienne française Colette Renard suffit largement pour destiner  »Au clair de la lune » aux adultes également.

À cet effet, si l’on fait référence à certaines expressions contenues dans le texte original, tout porte à croire qu’au départ, la chanson elle-même était lubrique. Ainsi, à une certaine époque, les expressions suivantes étaient des synonymes de :
  • lubin : moine dépravé ;
  • chandelle : le pénis (sous-entendu) ;
  • battre le briquet : (acte sexuel) ;
  • etc.
Néanmoins, hors du contexte des chants d’amour,  »Au clair de la lune » servira d’introduction à l’artiste de reggae ivoirien Alpha Blondy pour sa chanson « Journalistes en danger (Démocrature) ». Comme l’énonce le titre, ce dernier dénonce l’assassinat des journalistes dans les années 1990. On entendra au début de cette chanson :

Au clair de la lune

Mon ami ZONGO

Refusa de bâillonner sa plume

Au Burkina Faso

Et Zongo est mort brûlé par le feu

Que justice soit faite pour l’amour de Dieu

Comptine pour enfant, chant pour adulte, chanson révolutionnaire,  »Au clair de la lune » est un classique des chants populaires français qui a été repris de nombreuses fois. Elle continue d’être fredonnée pour les enfants du primaire, et pour les adultes, elle rappelle les beaux vieux temps.

En outre, sur YouTube, vous trouverez la plupart des versions de cette chanson.

Un grand Merci au passage au site Nouvelles Technologie pour toutes ces informations. Ce dernier vous propose au passage de très bons articles sur les objets musicaux comme en témoigne le test complet du Bose QuietComfort 35.

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close