Actualité

Assurer un instrument de musique : Est-ce vraiment utile ?

Les instruments de musique sont des objets de grande valeur qui jouent un rôle de choix auprès d’un musicien. Ce sont ses compagnons les plus fidèles lors de ses différents déplacements. Or justement, pendant ces déplacements, les instruments de musique sont exposés à différents risques pouvant priver leur propriétaire de leur usage. Plusieurs compagnies d’assurance proposent aujourd’hui des contrats d’assurance spécifiques à ces instruments. Comme beaucoup, vous vous demandez certainement s’il est utile de souscrire à ces assurances. Nous en parlons dans ce billet.

Une solution utile en cas de vol, suite à une agression ou une effraction

Vos instruments de musique sont des objets d’une grande valeur. Leurs prix sur les différents marchés noirs ne sont pas négligeables. Malheureusement pour vous, les hors-la-loi sont aussi parfaitement au courant de cette réalité. C’est pourquoi vous ne devez jamais écarter la possibilité d’être la victime d’un vol de vos bijoux. Vous pouvez en être victime partout suite à une agression ou même chez vous après effraction.

Vous songez à renforcer votre sécurité ? C’est prouvé que, quelles que soient les précautions que vous prendrez, vous ne serez jamais totalement à l’abri du vol de vos instruments de musique. Pour preuve, selon l’IRCAM (Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique), la probabilité pour que l’instrument d’un musicien lui soit volé est de plus de 5%, une probabilité non négligeable. Imaginez quel coup peut prendre votre carrière si vous êtes du jour au lendemain dépossédé des biens que vous avez acquis après bien de sueurs.

Dans ce contexte, la souscription à un contrat d’assurance peut s’avérer utile. Pour l’aide que promettent les compagnies d’assurance à la survenance de ce risque, une assurance est une bonne précaution. Les assureurs proposent en effet plusieurs options selon le cas. Vous pourriez ainsi vous voir proposer la prise en charge des frais de location d’un instrument. Il est aussi possible d’obtenir le remboursement du matériel à sa valeur neuve. En plus, une assurance pour votre instrument de musique ne coûte que quelques dizaines d’euros par an. Sont pris en compte les instruments :

  • À vent (flûte, trompette, orgue, accordéon, cornemuse, contrebasse à vent…);
  • À cordes (guitare, cithare, basse, piano, violon, banjo, mandoline, luth…);
  • À percussion (vibraphone, grosse caisse, triangle, tambour, xylophone…);
  • Electriques et/ou électroniques…

Le matériel complémentaire (table de mixage, sonorisation…) est également pris en charge.

Toutefois, vous ne pourrez pas inclure plus de cinq instruments dans votre contrat d’assurance.

Salvateur en cas de vol dans les transports en commun ou privés

Pour vos différents déplacements avec vos instruments, dans le cadre de vos activités musicales ou non, vous empruntez certainement les transports en commun ou privés. Malheureusement, dans ces différents réseaux de transport, vous restez exposé aux cas de vols de vos instruments de musique. Les voleurs empruntent en effet aussi ces moyens de transport. D’ailleurs, il semble que vous soyez à ces endroits, plus exposé que nulle part ailleurs. C’est du moins ce que dit le rapport d’une enquête du Ministère de l’Intérieur français. Ce rapport indique qu’un sur sept des cas de vol se déroule dans les transports en commun ou privés.

Vous comprenez que vous ne pourrez dans ce contexte, sauf cas exceptionnels, être couvert par votre assurance habitation. Si cette assurance peut effectivement protéger votre habitation et vos équipements, elle n’est pas valable pour les vols perpétrés à l’extérieur de la maison. En cas de vol donc de vos instruments à ces endroits, vous devrez faire face seul, sauf si vous aviez souscrit à un contrat d’assurance spécifique. Souscrire à une telle assurance vous couvre en effet partout, où que vous soyez. À la survenance de ce risque, la plupart des compagnies d’assurances proposent plusieurs options. Selon votre cas, votre assureur peut :

  • Prendre en charge des frais de location d’un instrument pour assurer la continuité de vos activités ;
  • Proposer le remboursement du matériel à sa valeur neuve.

Tout dépendra en effet des clauses de votre contrat.

L’assurance protège vos instruments en cas de bris accidentels ou de chute

Les mésaventures que peuvent connaître vos instruments de musique sont nombreuses. Les cas de bris accidentels ou de chute sont souvent cités. Il se peut par exemple que vous soyez victime d’un accident et que vos instruments en pâtissent. Vous vous souvenez certainement aussi du cas de Jacques Brel qui a chuté sur scène et a littéralement explosé sa guitare. Plus récemment, Kirk Lee Hammett a connu la même mésaventure.

Les chutes de ce genre détruisent régulièrement Piano, Claviers, Guitares… Ce sont des situations bien difficiles quand on sait les conséquences qu’elles pourraient avoir sur vos poches et vos différents contrats. La réparation d’un instrument de musique peut en effet coûter une fortune dont on ne dispose pas toujours. Parfois, cette réparation est même impossible et il faut carrément acheter un autre matériel. Pour beaucoup de musiciens, c’est une situation dont il est difficile de s’en sortir, à moins d’avoir, en amont, souscrit à une assurance spécifique.

Assurer vos instruments de musique vous met en effet à l’abri des conséquences à la survenance d’un tel événement. Les compagnies d’assurance proposent généralement une indemnisation comprenant les frais de réparation dans la mesure du possible. Au cas où la réparation serait impossible, vous pourriez obtenir le remboursement de l’instrument en fonction de sa valeur à l’état neuf. Cette valeur est, bien entendu, celle que vous définissez lorsque vous signez le contrat. Que vous soyez musicien amateur ou professionnel, cette garantie est une aubaine pour vous.

On n’est jamais assez à l’abri des incendies, attentats et catastrophes naturelles

L’assurance des instruments de musique met vos équipements à l’abri des incendies, attentats et catastrophes naturelles qui sont si fréquents aujourd’hui. Chez vous ou partout où vous êtes amené à vous déplacer, vous pourriez être touché par un incendie susceptible d’occasionner des dommages sur vos instruments. Pires, vos instruments de musique peuvent subir des dommages résultant d’actes de terrorisme ou d’attentats survenus sur le territoire national. Des catastrophes naturelles peuvent aussi causer des dommages sur vos outils de musique. Il s’agit notamment des :

  • Inondations ;
  • Tempêtes violentes ;
  • Tremblements de terre…

À la survenance d’un de ces événements, vous pourriez être amené à débourser de grosses sommes. La réparation, la location ou le remplacement des instruments de musique nécessitent d’énormes dépenses qui peuvent vous dépasser. C’est pourquoi il est si utile de souscrire à une assurance spécifique qui, contrairement à une assurance habitation, vous accompagne partout où vous vous déplacez.

Au cas où vous auriez souscrit à une telle assurance en amont de la survenance du risque, vous n’aurez pas de soucis à vous faire. Les compagnies d’assurance proposent généralement alors la prise en charge des frais de réparation de vos instruments, au cas où ils sont réparables. Au cas où la réparation durerait longtemps, votre compagnie pourrait prendre en charge les frais de location d’instruments pour assurer la continuité de vos activités. Elle peut aussi vous proposer le remboursement du matériel à sa valeur neuve, selon la valeur définie à la signature du contrat.

L’assurance pour faire face à la perte de votre instrument de musique

Notre mémoire nous joue souvent de mauvais tours. La grande importance de certains objets ne nous empêche pas de les oublier à certains endroits où l’on n’est pas toujours sûr de les retrouver. C’est par exemple le cas des instruments de musique qui sont très souvent perdus. S’ils ne sont pas oubliés, ils tombent accidentellement du haut de la voiture, et c’est très fréquent. Selon des chiffres de l’IRCAM (Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique), la probabilité de perte d’un instrument de musique est de plus de 15%. Une telle perte peut avoir de graves conséquences sur votre carrière puisque vous pourriez être obligé de ne pas respecter certains de vos contrats.

La souscription à une assurance pour instruments de musique est dans ce contexte très utile. Cette assurance vous couvre totalement en cas de perte de vos instruments. Pour quelques euros chaque année, vous pourriez obtenir le remboursement du matériel perdu, à sa valeur neuve.

Anticipez sur les cas de vandalisme de vos instruments

Les instruments de musique sont parfois objets de vandalisme. Il arrive que des groupes musicaux tombent dans les embuscades de groupes musicaux rivaux ou de leurs fans. Dans l’intention de saboter un concert, ces personnes mal intentionnées se lancent souvent dans le vandalisme des instruments musicaux. Si vous vous retrouvez dans cette situation délicate, il peut vous être difficile de vous relancer si vous n’êtes pas assuré.

Une assurance spécifique pour vos instruments de musique pourrait donc vous donner moins de soucis. Votre assureur prendra en effet en charge les frais de réparation des instruments vandalisés, si la réparation est possible. Autrement, vous pourriez simplement obtenir le remboursement des matériels vandalisés, à leur valeur neuve.

Que retenir ? L’assurance spécifique aux instruments de musique est une solution très utile pour mettre vos compagnons fidèles et vous-même à l’abri de différents risques. Comme pour toutes les assurances cependant, il faut prendre le temps de lire le contenu des contrats et savoir quand et dans quelles conditions vous êtes protégé.

Montre plus

Antoine

Prof de musique au collège, j'essaye d'apporter une touche d'originalité et d'énérgie à mes cours afin que mes élèves ne s'ennuient pas trop !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close