Musique

Quelle est l’utilité de la Kalimba ?

La kalimba est un instrument de musique originaire d’Afrique subsaharienne. Elle n’est pas très connue du grand public, pourtant sa pratique est aisée et le son qu’elle produit est agréable. Alors, découvrons tout sur cet exceptionnel instrument de musique.

La kalimba : qu’est-ce que c’est ?

La kalimba est un instrument qui fait partie de la famille des idiophones. Il s’agit des instruments dont les sons sont produits par la matière même de ceux-ci. À l’origine, elle était utilisée dans la musique traditionnelle africaine et possédait des lamelles de bambou qui avec le temps furent remplacées par des lamelles de métal.

La dénomination de cet instrument variant, beaucoup ont déjà dû le voir une fois sans savoir que c’est de cela qu’il s’agissait. D’une région à une autre, la kalimba porte différents noms, mais le plus souvent, on la reconnait sous la dénomination de Mbira. Dans certaines régions, elle est aussi appelée :

  • karimba ;
  • zanzu ;
  • likembe ;
  • sanza ; 
  • ou piano à pouce.

Sur le site sept-chakras.com vous pourrez trouver des exemples de kalimba. Le corps de cet instrument peut être une noix de coco, une planche de bois ou une caisse de résonnance en bois.

La kalimba : à quoi est-ce que ça sert ?

La kalimba est l’instrument des veilleurs de nuit et des conteurs. Elle nécessite de l’attention pour être écoutée et diffuse de la douceur. La kalimba accompagne le chant et les paroles sages des griots africains. Elle participe à l’éveil sonore chez les enfants et ses sonorités sont extrêmement apaisantes. Cet instrument sert également aux petits et s’adapte idéalement à l’accompagnement des contes. C’est donc un instrument adapté aux compteurs puisque sa musique ramène en enfance.

La kalimba : comment l’utilise-t-on ?

 La kalimba est de petite taille. Elle est également transportable. Elle se joue avec les pouces et ce sont eux qui vont faire vibrer les lamelles métalliques de longueurs différentes et en nombre variable. Chacune des lamelles délivre une note que le corps creux de l’instrument fait résonner. Son utilisation est très simple. Les sons sont produits par la vibration de lames taillées chacune à une longueur précise. Elles produisent une note déterminée et que l’on peut compter au nombre de cinq jusqu’à vingt suivant les modèles.

Il existe d’ailleurs plusieurs modèles et il en existe de versions très sophistiquées. Chaque pays utilise des techniques de fabrication différente du kalimba.

La kalimba n’est plus réservée qu’à la culture traditionnelle africaine. Elle est désormais accessible partout dans le monde. Son accordage est très simple et instantané et ne nécessite pas d’électricité. De plus, elle n’est pas chère et peut s’acheter sur les sites internet.

Pour découvrir les méthodes d’apprentissage du kalimba, cliquez ici. L’apprentissage de cet instrument peut aussi varier d’une culture à une autre. Il s’agit en effet d’un art comme tout autre et il comporte des règles. Une fois que vous parviendrez à vous familiariser avec cet instrument de musique, vous ne voudrez plus vous en passer.

La kalimba procure un véritable plaisir pour l’écoute tant la douceur de sa mélodie peut apaiser plus d’une personne. Cet instrument pas très connu vous plaira certainement maintenant que vous l’avez découvert.

Montre plus

Antoine

Prof de musique au collège, j'essaye d'apporter une touche d'originalité et d'énérgie à mes cours afin que mes élèves ne s'ennuient pas trop !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close