Chanson du roi Renaud


Ar gornandonez - n° 2886 page 145 (Centre-Bretagne)

Chanson de Jean Renaud n° 688 page 35 (Suisse romande) (MP3)

Errege Jan - n° 2914 page 146 (Pays basque) (MP3)

Eutru er Hont hag é vadam - n° 2508 page 126 (Vannetais) MP3

Jean Renaud n° 881 page 45 (Nivernais) (MP3)

Jean Renaud (2) n° 883 page 45 (Nivernais) (MP3)

Jean Renaud (3) n° 2005 page 101 (?) (MP3)

Jeon Renaaud - n° 1959 page 98 (Vendée) (MP3)

La ballade du roi Renaud - n° 1922 page 97 (Boulonnais)

La mère étant sur les carreaux n° 1103 page 56 (Québec)

La mort du roi Renaud n° 113 page 6 (Ile-de-France) (MP3)

L'Arnaut l'enfant - n° 3179 page 159 (Limousin) (MP3)

Le comte Arnaud n° 680 page 34 (Bas-Quercy) (MP3)

Le Roi Renaud n° 13 page 1 (Orléanais) (MP3)

Lous huguenauts de Mountauban - n° 2976 page 149 (Landes)

Quand Ernaut d'la guerre arriva - n° 2531 page 127 (Limousin)

Quand Jean Renaud d'la guerre revint - n° 2856 page 143 (Franche-Comté)

Si n'hi ha una dama - n° 2880 page 144 (Catalogne) (MP3)


index - page dans son contexte - autres regroupements

"Une des plus anciennes chansons connues.
On la rencontre dans quasi toutes les provinces françaises, en Italie, en Espagne et jusqu'en Suède et en Finlande.
Renaud de Montauban était l'un des quatre fils Aimon, fils de ce preux qui, chargé par Charlemagne de gouverner le pays dont Albi était la capitale, pris le titre de duc de Dordon (ou Dordogne)."
(J. Canteloube)