Collecteurs de chants populaires français (album photos)


Napoléon III avait ordonné en 1852 la collecte de tous les chants populaires de France pour "élever un grand monument au génie anonyme et poétique du peuple".
Hippolyte Fortoul, ministre de l'instruction publique fut chargé de lancer cette vaste conquête qui fut le point de départ d'une formidable récolte.


Damase, Jean-Pierre, Xavier ARBAUD

Né et mort à Manosque (1814-1876)

Médecin.
Nommé à Manosque, il y restera toute sa vie, deviendra Maire et Conseiller Général.
Il effectua des recherches dans diverses bibliothèques du midi de la France, mis en place un réseau de collaborateurs dans toute la Provence et collecta lui-même de nombreux chants.

Deux volumes aux éditions TAC Motifs, 1999 - Grasse (d'après les éd. Makaire de 1862 et 1864)


Félix ARNAUDIN

Né et mort à Labouheyre, Landes (1844-1921).

Il consacra sa vie à sauver de l'oubli les traits d'un pays
en voie de transformation rapide.

Recueille des centaines de chants, contes et légendes
dans l'ancienne Grande-Lande.

Deux volumes de chansons aux éditions Confluences.


Charles, Marius BARBEAU

(Sainte-Marie-de-Beauce, auj. Sainte-Marie, Québec, 1883 - Ottawa, 1969)

Anthropologue, ethnologue, folkloriste.
« Chercheur infatigable, il fut le premier à ouvrir le champ de la recherche scientifique dans le domaine du folklore, c'est-à-dire à recueillir une documentation précise donnant l'endroit, la date et le nom du chanteur de chaque chanson recueillie;
à transcrire de façon précise, à comparer les versions, à commenter la structure, la sémantique, la prosodie, etc.
Il laissa derrière lui 13 000 textes originaux et des variantes de chansons indiennes et françaises, dont 8000 avec la mélodie. »

Nombreuses publications.
- Chansons populaires du Vieux Québec (1935)
- A la claire fontaine (1946)
- Le rossignol y chante (1962), etc.


Emile BARBILLAT/Louis Laurian TOURAINE

Le 1er, né en 1882 à Châteauroux, mort en 1947.
Le 2ème, né en 1870 à Pouligny St Pierre, mort à Châteauroux en 1957.

Instituteurs, recueillent des centaines de chansons dans le Bas-Berry.

Un volume aux éditions CMDT en Berry.
Centre de musiques et danses traditionnelles en Berry, 1997 (réédition en 1 volume des 5 originaux édités par "Gargaillou" Chateauroux, 1930)


Charles BEAUQUIER

Né à Besançon en 1833, mort en 1916.

Juriste, chartiste et journaliste, devient ensuite homme politique (député).
Il s'attacha à défendre les peintres et écrivains franc-comtois comme Victor Hugo, Proudhon, Courbet.
Fervent régionaliste il proposa de remplacer les départements par 25 régions.
Nombreuses publications en rapport avec sa région :

- La faune et la flore populaire de la Franche-Comté (Leroux, 1894)
- Chansons populaires de la Franche-Comté (Leroux, 1894), qui contient près de 200 chansons dont 108 avec musique.
Les airs ont été notés par Marie Michaud, de Marigny (Jura) et Marie Duranton, d'Aillevans (Haute-Saône).
Ces chants seront repris dans la publication de J. Garneret (voir ci-dessous)


Sylvette BÉRAUD-WILLIAMS

Née à La Voulte-sur-Rhône (Ardèche), en 1949.

Etudes de lettres.

Enquête sur la tradition orale ardéchoise.

A publié "Chansons populaires d'Ardèche recueillies dans le pays des Boutières" (éd. Edisud/CNRS, 1987)
comportant environ 180 chansons, recueillies dans les années 1970 auprès des anciennes ouvrières de la soie.
A publié également un volume de contes populaires de la même région.


Charles BIGARNE

Né à Chorey (Côte d'Or) en 1825, mort en 1911.

Suit des études de droit, devient avoué mais rêve de voyage.
Il s'engage, parcourt la France, écrit, dessine et publie de nombreuses pièces.
Il recueille et chante 26 chansons qui seront réutilisées par Maurice Emmanuel.

Publie "Patois et locutions du Pays de Beaune, contes et légendes, chansons populaires" (Arthur-Batault, 1891)


Jean-François BLADÉ

Né dans le Gers en 1827, mort à Paris en 1900.

Magistrat, il démissionne pour se consacrer aux recherches sur la littérature et la chanson populaire ainsi que l'histoire de sa région.
Membre de l'Institut.

Nombreuses publications;
contes, proverbes et chansons populaires recueillis en Armagnac et en Agenais.
Poésies populaires de la Gascogne (trois vol. Paris, Maisonneuve, 1881/1883 qui contiennent en tout 27 airs notés).


Charles BORDES

Né à Vouvray (37) en 1863, mort à Montpellier en 1909.

Compositeur, élève de César Franck.
Il crée avec Alex Guilmant et Vincent d'Indy la Schola Cantorum.
C'est à la suite de l'audition de la chanson "Chorinoak Kaiolan" (n° 1126 page 57), qu'il se prend de passion pour la chanson populaire basque et obtiendra des subventions et recommandations pour collecter poésie et musique populaire de cette région.

Nombreuses publications;
- Douze Noëls populaires basques, (vers 1880)
- Onze chansons du Languedoc, (1906)
- Dix danses, marches et cortèges populaires du pays basque, (1908)
- Douze chansons amoureuses du Pays Basque français (1910), pour la plupart "empruntées" au volume de Sallaberry.
etc.


Jean-Baptiste BOUILLET

Né en 1799 à Cluny, mort à Clermont en 1878.

Compilateur de tout ce qui a rapport avec l'histoire de l'Auvergne.

Un volume de chansons aux éditions Jeanne Laffitte.


Louis-Albert BOURGAULT-DUCOUDRAY

Né en 1840 à Nantes, mort à Vernouillet en 1910.

"Issu d'une famille d'armateur il était chef d'orchestre et compositeur.
C'est après avoir suivi des études de droit, qu'il se consacre à la musique…
Prix de Rome en 1862."

Passionné de musique populaire, il obtient une mission pour étudier la musique de Grèce et d'Orient.
Ensuite une mission pour recueillir les chants populaires de Basse-Bretagne.

Nombreuses publications :
- Trente mélodies populaires de Grèce et d'Orient, Lemoine, 1877.
- Mélodies populaires de Basse-Bretagne, Lemoine, 1885.
Laquelle contient 30 chansons en breton avec une traduction française en vers de FR. Coppée.
Textes sans intérêt et harmonisation de Bourgault-Ducoudray plutôt académique,
mais les airs présentés sont très beaux et seront d'ailleurs repris par des collecteurs/compilateurs ultérieurs.


Alfred, Antoine, Hippolyte BOURGEOIS

Brest, 1824-1904.

Colonel.

Appartint à l'ancien corps d'Etat-major et fit au 16e corps d'Armée, la campagne de 1870-1871,
pendant laquelle il fut nommé officier de la Légion d'Honneur, pour faits de guerre.

…il n'avait jamais cesser de s'intéresser à l'art musical et à la langue bretonne dont il connaissait à fond les quatre dialectes…

A sa retraite il profita de ses loisirs pour compléter et mettre en ordre ses travaux préférés…

Toutefois sa collecte restée à l'état de manuscrit fut publiée après sa mort.

1 volume : Kanaouennou Pobl, lequel contient 81 chansons (quasiment toutes avec texte en breton et musique notée)
ainsi que des indications en français pour chacune et indication des circonstances de la collecte.
Imprimerie "La Mouette", La Baule, 1959.


Georges BOURGEOIS

Né en 1859 à la Verrie, mort en 1939.

Chansonnier.
Admirateur de Bujeaud et Trébucq (voir sur cette page).
Il poursuit leur œuvre, auprès des serviteurs ou des membres de sa famille et ensuite dans la région de Talmont.

Vieilles chansons du bocage vendéen (un volume aux éditions Pierre Bossuet, 1931 qui contient 75 chansons, paroles et musique, dont 65 d'origine populaire).


Madeleine BOUTRON

Biographie introuvable…

Elle recueille des chansons auprès de ses mère et grand'mére et dans sa région.
Un volume : Chansons populaires du Poitou, Vendée, Deux-Sèvres, Vienne.
Editions du Magasin Musical Pierre Schneider, 1938.
Lequel contient une cinquante de chants (texte et musique)
la plupart avec un accompagnement de piano réalisé par elle-même.


Ferdinand BRUNOT

Né en 1860 à Saint-Dié, mort à Paris en 1938.

Issu d’un milieu modeste : son père et son grand-père étaient tourneurs de chaises.
Effectue des études supérieures de langue et de grammaire.
Professeur d'histoire de la langue française à la Sorbonne.
Avec le soutien de la firme Pathé il va entreprendre 3 campagnes d'enregistrements.
Son but : grâce au phonographe récemment inventé, est d'enregistrer, d'étudier et de conserver les témoignages oraux de la langue parlée.
- en 1912 les Ardennes françaises et belges
- en juin 1913 le Berry
- et en août 1913 le Limousin
Son exploration sera définitivement interrompue par la guerre.
En 2014 paraît un livret avec CD d'une partie des enregistrements du Limousin (Basse-Corrèze)
Le CD contient 35 enregistrements d'époque (1913) contes, récits, et une vingtaine de chansons.
Le livret reproduit les textes en occitan et une traduction en français.
Tulle, 2014, Archives départementales de la Corrèze.


Jérôme BUJEAUD

Né en 1834 à Angoulême, mort à Paris en 1880.

Abandonne la carrière de médecin pour se consacrer à la littérature.
Recueille des chants en Poitou, Saintonge, Aunis et Angoumois.
La musique étant notée par sa femme.

Deux volumes (réunis en un seul) aux éditions Laffitte reprints, 1975 (réédition textuelle de celle de Niort, 1895)

Voir la biographie détaillée, rédigée par son fils.


Mathurin BULÉON

(1868-1946)

Prêtre, recteur de Saint-Jean-Brévelay.
Passionné d'architecture il fit restaurer ou ériger plusieurs chapelles et calvaires de la paroisse.
Sa collecte aurait été effectuée de 1902 à 1929 dans les environs de Vannes.
Le "fonds Buléon" est constitué de 38 cahiers ou carnets sans ordre précis et peu d'indications de source.

En 2012 paraît Chansons traditionnelles du pays vannetais,
400 pages de chansons (textes en breton, traduction en français et musique notée)
Conseil général, Archives départementales du Morbihan/Dastum Bro Ereg.


François CADIC

Né en 1864 à Noyal-Pontivy, mort à Saint-Jean-Brévelay en 1929.

Ordonné prêtre en 1889, il devient ensuite professeur d'histoire à l'Institut catholique de Paris.
En 1897, il crée la paroisse bretonne à Paris qui comptera jusqu'a 40 000 personnes et en 1899 il en fonde la revue du même nom qui livre de nombreuses informations utiles aux Bretons de la capitale.

En dehors de ça, il collecte légendes et chansons dans la région de Vannes.

Nombreuses publications :
- Contes et légendes de Bretagne (1914 à 1922)
- Chant des Chouans (environ 30 chansons, textes et musique, Librairie celtique, Paris, 1949, réunis par Yves Le Diberder.)
- Histoire populaire de la chouannerie (1908 à 1918)


Jean-Mathurin CADIC

Né en 1843 à Kerfourn, mort en 1917.

Ordonné prêtre en 1869, fils de cultivateurs aisés, il est le cousin de François Cadic.
Il sera nommé successivement à Baden (1870), Plouharnel (1874), Auray (1876) et en 1892, recteur de Bieuzy-Les-Eaux où il demeurera jusqu'à sa mort.

Très actif sur le plan littéraire, pendant son séjour à Auray il publia un feuilleton historique sur la chouannerie et plus tard, dans "En Est" (la moisson), publié en 1897, un long poème sur le déroulement de la moisson sur les terres morbihannaises.

Sa collecte de chansons populaires fut régulièrement publiée dans des revues savantes de l'époque où il signait Yann Kerhlen.
Son choix se portait surtout sur les gwerzioù relatant l'Histoire ou des faits divers de l'époque.

Une partie de cette collecte est publiée avec celle de Augustin Guillevic (1861-1937) par Dastum dro Ereg en 2007 sous le titre : Chants et airs traditionnels du pays vannetais.


Jules CALVET

Né en 1792 à Lodève, mort en 1872.

Issu d'une famille bourgeoise du textile, il sera lui-même filateur et négociant en drap.
A partir de 1814, J. calvet siège régulièrement au Tribunal de commerce de Lodève comme juge puis Président.
Il s'intéresse à l'histoire de sa ville et collecte des chansons populaires qui seront partiellement publiées et quelques-unes déposées à la BNF.
Il est un des plus ancien collecteur connu.

Un recueil : Ballades ou rondes qui se chantaient et dansaient anciennement à Lodève voit le jour en 2006.
Etablit par Eliane Gouzit et Pierre Laurence à partir des manuscrits datés de 1842 et conservés par ses descendants.
27 chansons avec texte en occitan, traduction française et partitions.


Marie, Joseph CANTELOUBE de Maleret

Né en 1879 à Annonay (Ardèche), mort à Paris en 1957.

Compositeur (élève de V. d'Indy pour la composition) et collecteur/compilateur de chansons populaires.
(Sa collecte personnelle a porté en Hte Auvergne et Ht Quercy)

Auteur de "Anthologie des chants populaires français",
qui est un trésor de chansons classées par régions et commentées.
On peut regretter que l'indication des sources n'y figure pas, car la plupart des chants qui la constitue proviennent des collecteurs figurant ici.

Quatre volumes aux éditions Durand (1951)


Emmanuel CASSE et Eugène CHAMINADE

Casse (1864-1922) Chaminade (1847-1922)

Abbés.
Les vieilles chansons patoises du Périgord.
Une centaine de chansons, texte en patois (sauf commentaires en français) et musique notée.
Cassard, Périgueux, 1903


Jean-François Eusèbe CASTAIGNE

Né en 1804 à Bassac (Charente), mort à Angoulême en 1866.

"Elève au collège de Pont-le-Voy (Loir et Cher).
Il séjourna ensuite à Paris poursuivant des études juridiques et littéraires à la Sorbonne.
Marié en 1826 avec la fille d’un riche marchand d’Angoulême, Castaigne s’y fixa.
Nommé en 1830 conservateur de la bibliothèque municipale, il assumera aussi à partir de 1858 les fonctions d’archiviste de la ville ou il effectua un travail considérable de classement du fonds ancien."

Nombreuses publications savantes à propos de la Charente, et "Six chansons populaires de l'Angoumois", qui contient en plus des textes en patois, 4 notations musicales, recueillies par lui-même.
Imprimerie de J. Lefraise et Cie, Angoulême, 1856. (tiré à 100 exemplaires)


François CELOR

(alias pirkin)

Tulle 1852, Binic, 1918.

Organiste et maître de chapelle.
Recueille et chante des chants du Limousin aux banquets de « La Châtaigne ».

Publie : Chansons populaires et bourrées du Limousin, Brive, Roche 1904
nombreuses chansons avec musique et texte traduit de l'occitan.


CHAMPFLEURY (Jules-François-Félix Husson, dit)

Laon, 1821- Sèvres, 1889

Romancier réaliste (Chien-Caillou) et plus tard, Conservateur du Musée de Céramiques de Sèvres.

Il abandonne très tôt ses études (6ème) et travaille comme employé de mairie et ensuite collabore à diverses revues régionales puis parisiennes.
Intéressé par le folklore, il obtient des missions littéraires indemnisées, pour collecter des chansons populaires, dans le nord de la France.

Publie, "Chants populaires des provinces de France" (Paris - Bourdillat, 1860) qui propose 3 chants pour chacune des 27 régions françaises ainsi que leur notation musicale avec un accompagnement sommaire de J.-B. Weckerlin.


Félix CHAPISEAU

Ouarville, 1857 - Paris, 1927.

Instituteur, puis employé au ministère de l'Instruction publique.

Ecrivain érudit, auteur de romans et de pièces de théâtre.
Son dernier ouvrage est consacré à l'instinct et au langage des bêtes.

Publie "Le Folk-Lore de la Beauce et du Perche", éditions du Cherche-Lune, 1984 (réédition de J. Maisonnneuve, 1902).
2 volumes qui traitent des usages, superstitions, contes populaires et contient une dizaine de chansons populaires (texte et musique).


George, Lucien CHEPFER

Nancy, 1870 - Paris, 1945.

Artiste de variétés, chansonnier et auteur de paysanneries lorraines.
Passionné de chansons de son pays, il fréquentait régulièrement les paysans lorrains où il récolta nombres d'anecdotes et chansons traditionnelles.

Publie : Anciennes chansons populaires recueillies en Lorraine (Paris - Rouart 1909)
Nouvelles chansons de la vieille Lorraine (Nancy 1942) qui contient 6 chansons (texte de G. Chepfer, musique de J. M. L. Maugüé).
L'ensemble des chansons - anciennes et nouvelles - est publié à nouveau par Jean Marie Bonnet et Jean Lanher dans leur publication : "Texte et chansons George Chepfer" éd. Serpenoise, 1983.


Maurice CHEVAIS

Né en 1880 à Ouzouer-le-Marché (Loir-et-Cher), mort à Paris en 1943.

Etudes au Conservatoire de Paris.
Inspecteur Général de l'Enseignement Musical.
Pédagogue et folkloriste, il est l'auteur de nombreux solfèges et abécédaires musicaux.
Il publie "Chansons populaires du Val-de-Loire" (Heugel, 1925)
recueil qui regroupe 225 chansons (textes et musique) d'origine populaire, recueillies par lui-même ou par des chercheurs de la région.


Jean-Baptiste CHÈZE (1870-1935) Né à Corrèze

Léon BRANCHET (1861-1931) Né à Périgueux

Johannès PLANTADIS (1864-1922) Né à Tulle

Pendant vingt ans ils vont découvrir, transcrire ou établir les textes et les notations musicales de notre "patrimoine ancestral" du Limousin.

Un volume de chants aux éditions Lemouzi.


Anselme CHIASSON

Né à Chéticamp en 1911, mort à Montréal en 2004.

"Soucieux de préserver tout ce qui a trait au patrimoine acadien de son village natal, le Père Anselme Chiasson, dans les années 1930 , avait enregistré sur bobine plusieurs chanteurs et chanteuses de la région de Chéticamp. Ces enregistrements furent déposés au Centre d'études acadiennes de l'Université de Moncton.
En 1942, en collaboration avec son cousin et confrère capucin, le Père Daniel Boudreau, il procéda à la publication d'un premier recueil de ces chansons, et de plusieurs autres chansons qu'ils avaient entendu chanter quand ils étaient jeunes. Un deuxième recueil parut en 1944 et un troisième en 1946.
Les autres huit recueils ont paru par intervalles irréguliers entre 1972 et 1985."

Onze recueils de chansons traditionnelles acadiennes.


Jean CHOLEAU

Vitré, 1879-1965

Appartient au Mouvement Breton dès 1899.
Rejette Paris et les nons-bretons dans l'activité économique bretonne.

Nombreuses publications sur des sujets économiques et sociaux :
Bretons d'aujourd'hui,
Métiers, "confrairies", et corporations de Vitré avant la Révolution,
etc.
Avec sa femme, Marie Drouard (1887-1966), il publie leurs récoltes de chansons : Chansons et danses populaires de Haute-Bretagne, 4 volumes, Vitré - Unvaniez Arvor, 1942.


CLARDELUNO (pseudonyme de Jeanne Barthès)

Cazedarnes, 1898 - Béziers, 1972

Poètesse, Majoral du Félibrige, surnommée « Cigale de Béziers »

Nombreuses publications en langue d'Oc
Languedoc, chants du terroir, recueil de 20 chansons, quelques-unes seulement recueillies par elle-même,
beaucoup sont reprises de publications régionales.
Pierre Clairac, éditeur, Aurillac (sans date)


Ernest CLOSSON

Né à Saint-Josse-ten-Noode en 1870, mort à Saint-Gilles en 1950.

Musicologue et professeur au Conservatoire de Bruxelles.
Compilateur de chansons populaires flamandes et wallonnes.

Publie en 1905 " Chansons populaire des provinces belges" regroupant 205 chansons, la plupart d'origine populaire et harmonisées par ses soins (Bruxelles - Schott Frères)


Patrice COIRAULT

Né en 1875 à Surin (Deux-Sèvres), mort en 1959.

Ethnographe et musicologue.

Il consacre tous ses loisirs à l'acquisition de livres et manuscrits sur la chanson folklorique, constituant une bibliothèque unique au monde.
Elle constitue actuellement le « fond Coirault » du Département Musique de la B.N..

En dehors de cela, il collecte des chants dans sa propre famille auprès de sa mère, grand-mère, etc., et auprès des paysans et petites gens, dans la région poitevine et béarnaise (région de sa femme, qui par ailleurs l'aida dans sa collecte).

Nombreuses publications :
- Notre chanson folklorique (Picard, 1942)
- Formation de nos Chansons folkloriques (4 volumes - Ed. du Scarabée, 1953-1963)
- La paternité des chansons
etc.


Charles, Edmond, Henri de COUSSEMAKER

Né en 1805 à Bailleul, mort à Lille en 1876.

Magistrat mais aussi musicien et archéologue.
Il entreprend de nombreux travaux sur la poésie et la musique du Moyen Age notamment sur l'œuvre d'Adam de la Halle.
Répondant à l'enquête "Fortoul" il collecte des chants, avec une grande rigueur, dans la Flandre française.

Un volume aux éditions Malegjis - Kemmel - 1976 (réédition textuelle de celle de 1856)


Austin de CROZE

(Lyon, 1866-1937)

Homme de Lettres et gastronome.

Publications sur la gastronomie et un recueil de chansons corses.

Un volume aux éditions Lacour - 1998 (réédition textuelle de celle de 1911)


Jean, Guillaume, Léopold DARDY

(Aiguillon, 1826-1901)

Abbé.
Nommé à Durance, il y restera jusqu'à sa retraite.
Il est surtout connu pour la restauration de l'ancien prieuré de Durance.
Sa moisson de contes, chansons et proverbes dans la région de l'Albret complète celles de Bladé et d'Arnaudin.
Les airs (49) ont été notés par l'abbé Lacoste.

Publications :
- Le prieuré de Lagrange de Durance, 1860.
- Littérature orale de Gascogne
- Anthologie populaire de l'Albret, 2 volumes (Agen - Michel et Médan 1891)


Lucien DECOMBE

(Rennes 1834-1905)

Archéologue, Directeur du Musée Archéologique de Rennes.
Cest lui qui nous apprend que trois mille ans avant nous les chinois recueillaient déjà les chansons populaires dans leur pays.

Publie : "Chansons populaires recueillies dans le département d'Ille-et-Vilaine" (H. Caillère, 1884) qui contient environ 130 textes et 70 musiques notées, recueillis par lui-même ou par des chercheurs de la région.


Fernand DELZANGLES

(Tournemire 1871-1944)

"Folkloriste, auteur de nombreux ouvrages sur les moeurs et coutumes Auvergnates.
Soldat de la grande Guerre où il gagne ses galons de capitaine."

Publications :
- Chants populaires d'Auvergne (Aurillac, 1910)
Nombreuses chansons (texte en auvergnat et traduction en français) mais seulement 6 notations musicales
- Danses et chansons de danses d'Auvergne (Aurillac, 1930) mais pas d'origine traditionnelles.


Alexandre, Joachim DESROUSSEAUX

(Lille 1820-1892)

"De François-Joseph Desrousseaux (1773-1843), passementier et de Jeanne-Catherine Vandervinck (1785-1857), dentelière.
Le père est aussi violoneux.
Il transmet la passion de la musique à son fils en l’emmenant aux bals."

Employé à la mairie de Lille.
Célèbre, pour ses chansons en patois du nord, notamment Le P'tit Quinquin.
Mais aussi une bonne moisson de chansons traditionnelles, la plupart issues de ses souvenirs de jeunesse.

Nombreuses publications :
- Chansons et pasquilles lilloises, 5 volumes (non folkloriques) Impr. L. Danel, 1880-1882
- Mœurs populaires de la Flandre française, 2 volumes - Lille, Quarré 1889,
contenant un grand nombre de chansons, surtout enfantines (texte en français et musique).
etc.


Gaston DOLBEAU

Né en 1897, à Linas (Essonne) mort en 1976 à Bois-de-Céné.

Peintre et folkloriste, fut un temps enseignant (violon et peinture).

Il recueille ou rassemble près de 500 pièces en Vendée, principalement à Bois-de-Céné.
Fondateur du groupe folklorique Le Bouquet d'Ajoncs, qu'il dirigea et auquel il fit interpréter les chants recueillis.
Un volume : Répertoire musical recueilli en Marais-Breton vendéen paraît en 2009.
Avec le concours de : Arexcpo, Vendée Patrimoine, CNRS, Ministère de la culture, Conseil Général de Vendée, etc.
Nombreuses chansons avec musique et importants commentaires.
Ed. L'Harmattan.


Paul DUCHON

Cusset (Allier) 1867-1950

"Docteur en droit, il s'installe avocat à Cusset puis démissionne pour se consacrer aux recherches historiques et folkloriques, parcourant les campagnes pour recueillir chants et contes."

Publie :
- Contes populaires du Bourbonnais, 1900, Moulins.
- Grammaire et dictionnaire du patois bourbonnais, canton de Varennes, Moulins, 1904.
- Chansons populaires du Bourbonnais, Paris, Roudanez, 1926 (contient 31 chansons, toutes harmonisées par des musiciens de l'époque.)
etc.


Joannès DUFAUD

Né à La Farre (Ardèche), en 1924 de parents agriculteurs.

Prêtre et spécialiste de la langue occitane.

Recueille dans sa famille et auprès de chanteurs populaires,
les chansons traditionnelles de l'Ardèche.

A publié :
- Chansons anciennes du Haut-Vivarais (4 volumes, à compte d'auteur - Imp. Louis Volozan, 1981/1988)
- 300 chansons populaires de l'Ardèche (éd. Jean-Pierre Huguet, 2000)
qui reprend bon nombre de chants de sa précédente publication.
- Un dictionnaire français occitan
etc.


Maurice DUHAMEL

Rennes (1884-1940)

"Maurice Bourgeaux, dit Maurice Duhamel, fut tout à la fois journaliste, compositeur et ethnomusicologue.

Dans le Trégor qui est devenu son port d’attache (Porz Gwen), il a pu mesurer la masse et l’intérêt des chants traditionnels qu'il pressent menacés de disparition.
Il possède les connaissances musicales et linguistiques (il a étudié à fond le breton, plus sommairement de son propre aveu le gallois et l’irlandais) indispensables pour mener à bien son projet et obtient le soutien des intellectuels et scientifiques (A. Le Braz, Georges Dottin, Joseph Loth).
De 1909 à 1912, il parcourt donc le Trégor, le Léon, la Cornouaille jusque dans les villages les plus reculés pour recueillir une imposant ensemble de chants populaires qui donnent lieu à de nombreuses publications…"
(extraits de l'article sur : http://www.resonances-bretagne.org/)

Publications :
- avec Darcieux "Dix noëls bressans", "Dix chansons bressanes", 1905/1907
- avec Loeiz Herrieu "Chansons populaires du pays de Vannes", 1911
- "Musiques bretonnes" musiques des recueils de Luzel et Le Braz, notées de 1909 à 1912.
- "Chansons populaires de Haute Bretagne", 1938
etc.


Jean DUMAS

Né à Clermont-Ferrand en 1924, mort à Joussat en 1979.

Agrégé d'italien il aime et pratique aussi la musique (guitare et flûte à bec).
Il approche P. Coirault qui ne lui accorde que peu d'intérêt, au contraire du folkloriste italien Emilio Tron avec qui il entretient de bonnes relations.

De 1958 à 1962 il collecte au magnétophone auprès de Virginie Granouillet, (1878-1962) dite la baracande,
dentellière et analphabète, 178 chansons en 11 séances.

Cette collecte ne sera publiée en partie (10 chansons) qu'en 1994 par Claude Rocher "En écoutant la baracande", AMTA, 1994.
Nouvelle publication de l'ensemble de la collecte : "Des chansons tissées aux fuseaux"
Laquelle comporte une longue introduction savante et une analyse de chaque chanson;
mais surtout un CD comportant les 178 chansons (MP3) collectées auprès de cette interprète.
Eric Desgrugillers et Didier Perre
Cahiers de la Haute-Loire/Amta, 2014


Angelina DUPLESSIX

(1857-1909)

Issue de la bourgeoisie rennaise, elle collecte contes et chansons dans sa famille (mère, grand-mère, arrière grand-mère).
Tout est noté sur un cahier manuscrit (textes et musique), non publié sans doute à cause de sa mort prématurée.
118 chansons et une vingtaine de contes.
Conservé dans sa famille, ce carnet est découvert récemment auprès de son arrière petite-fille, Colette Maulion.
Publié par Dastum en 2015 sous le titre :
Chansons et contes de Haute-Bretagne, une transmission orale au cœur de la bourgeoisie rennaise.


Jean-Marie ELAIN

Né à Pluherlin (Morbihan) en 1862, mort à Saint-Jacut en 1942

Abbé.
Dès son vicariat à Béganne en 1889, il collecte les vieilles chansons du pays, encouragé par madame de Laigue.
Il publie ces chants dans le bulletin paroissial de Pluherlin des années 1930/1935.

Un volume intitulé : "Chants traditionnels de Pluherlin" paraît en 2002 édité par le Groupement Culturel Breton des Pays de Vilaine, Pôle Associé Dastum.
Il contient 73 chants avec le texte en français et la musique.


Antoine, Laurent, Appolinaire FÉE

(1789-1874)

Pharmacien et médecin, passionné de botanique.
Professeur à la faculté de médecine de Strasbourg.
Effectue une excursion en Corse en 1845 pour herboriser et recueille quelques chants populaires.

Un volume "Voceri, Chants Populaires de la Corse" comprenant des considérations sur les habitants de l'endroit et de nombreux textes de chansons voceri (lamento), sérénades et nannes (berceuses).
Malheureusement, seulement 4 musiques notées.
Edité par Victor Lecou et Mme Arthus-Berthrand - Paris et Derivaux - Strasbourg en 1850.


Jean FLEURY

(1816-1894)

Littérateur.
Professeur à Cherbourg puis à Paris, ensuite part pour la Russie et enseigne le français à Saint-Pétersbourg.
Nombreuses publications sur la langue française.

Il recueille contes, légendes et chansons dans les environs de la Hague et Val-de-Saire.

Un volume "Littérature orale de la Basse-Normandie" (Paris - Maisonneuve & Cie 1883) qui contient de nombreux contes et légendes ainsi que de nombreux textes de chansons, mais seulement 11 chants notés.


Ernest, Frédéric, Amédée GAGNON

(Rivière-du-Loup-en-haut, 1834 - Québec, 1915)

Fonctionnaire au Ministère de l'Agriculture.
Historien, archéologue et organiste.
Recueille des chansons au Canada francophone et en publie 100 en 1865.

Un volume (huitième édition en 1941) aux éditions Duchemin - Montréal


Jean GARNERET

Né en 1907 à Clerval (Doubs), mort en 2002.

Curé à Lanterne et Lavernay, près de Besançon.
Créateur et Conservateur du Musée Populaire Comtois.
Collecteur/compilateur avec Charles Culot de chants populaires de la région comtoise.

Il reprend notamment les chants publiés par : Champfleury, Max Buchon, Charles Beauquier, John Viénot, Henri Grospierre quelques inédits du chanoine Grospierre et sa récolte personnelle; une centaine de chansons.

Trois volumes aux éditions du Folklore Comtois.


Marguerite GAUTHIER-VILLARS

Née en 1890 à Paris, morte en 1946.

Appartenant à la haute bourgeoisie lettrée parisienne, elle était bourbonnaise par sa mère.
Etudes musicales à la Schola Cantorum.

Recueille des chansons au Villard de Lans et dans le Bourbonnais.

- Chansons du Dauphiné - Villars de Lans
Volume d'une soixantaine de chansons aux éditions Roudanez (1929)
- Petit chansonnier bourbonnais
Volume de 41 chansons, toutes avec un accompagnement de piano et certaines à plusieurs voix (Imprimerie Gauthier-Villars, 1937 ?)


Francis GOURVIL

Né en 1889 à Morlaix, mort en 1984 à Villeneuve-Saint-Georges

Il exerçait le métier de tailleur et plus tard ouvrit une librairie à Morlaix (Ti Breizh).
Avec son disciple Hippolyte Laterre (Carhaix, 1887-1918) il recueille des chants dans sa région et obtient une bourse pour études des langues celtiques.
Il soutient en 1960 une thèse sur La Villemarqué tendant à prouver que ce dernier était un faussaire (à propos de son "Barzaz Breiz").
Thèse aujourd'hui devenue obsolète à la suite de la découverte des « carnets de La Villemarqué » permettant à Donatien Laurent de soutenir la thèse contraire.

Publie Kanaouennou Breiz-Vihan (Mélodies d'Armorique) Carhaix, 1911, qui contient 39 chansons (texte en breton avec une traduction littérale et musique notée).
D'autres publications telles : Noms de famille bretons d'origine toponymique, Emile Souvestre folkloriste, etc.


Henri GROSPIERRE

Né en 1874 à Nanc-lès-Saint-Amour, mort à Dôle en 1936

Abbé.
Passionné de musique, il est surtout maître de chapelle et organiste.
Il recueille des chansons à Nanc, encouragé par J. Tiersot.

Plublie Quelques notes sur les vieilles chansons populaires du Jura (Lons-le-Saunier, 1924)
Chansons populaires du Jura (société d'Emulation de Lons-le-Saunier, 1924)
Chansons populaires, rondes enfantines et vieux branles du Jura (M. Gardien, Dôle, environs de 1925)
qui contient 40 chansons avec un accompagnement simple de piano.
Beaucoup de chants non publiés seront repris dans les publications de Garneret (voir ci-dessus).


Armand, Laurent GUÉRAUD

Né en 1824 à Vieillevigne, mort à Nantes en 1861.

Libraire imprimeur à Nantes.
Il recueillit plusieurs centaines de chansons dans le Comté Nantais
et le Bas-Poitou.

Deux volumes aux éditions FAMDT
Fédération des associations de musiques et danses traditionnelles.
Publiés en 1995, grâce au concours de Joseph Le Floc'h.

"En effet, le fonds Guéraud, déposé fin XIXe à la bibliothèque Municipale de Nantes est l'une des toutes premières grandes collectes de chants populaires réalisés à la suite du « décret Fortoul » de 1852.
Ces chants du Comté Nantais et du Bas-Poitou, recueillis de 1856 à 1861 forment un recueil de 3740 feuillets, contenant 1400 chants et 290 airs notés."


Fernand GUÉRIFF

Né à Saint-Nazaire en 1914, mort en 1994.

Instituteur, élève de l'Ecole Normale de Savenay, puis créateur et directeur de l'école de musique de Saint-Nazaire.
Dans son enfance il étudie le violon avec Alfred Marcel et plus tard le piano et l'harmonie en autodidacte.
Collecteur/compilateur de chansons recueillies dans la région de Guérande.

Nombreuses publications d'histoire locale et de folklore général.
Il recueille des chants folkloriques depuis l'âge de seize ans.

Il publie " Le trésor des chansons populaires du Pays de Guérande ";
merveille de chansons inédites et sur des thèmes rares, prévu en 5 volumes.
De son vivant paraît le volume 1 (1983) à compte d'auteur.
et " La belle Bible des Noëls guérandais ". (volume 5, 1984), à compte d'auteur aussi.

Celles-ci puisent à différentes sources :
des collecteurs anciens restés inédits ou dont les publications sont devenues introuvables tels : Armand Guéraud (non publié à l'époque), Abel Soreau, Gustave Cletiez, Claude Pavec, etc.

(Il avait précédemment publié "Chansons romances et poèmes de la marine à voiles" éd. des Paludiers (1972),
compilation qui sera reprise en grande partie dans la publication à compte d'auteur).

Le volume 2 est publié par Dastum 44 en 2005 (ce volume concerne les chants de mariage)
Le volume 3 est publié par Dastum 44 en 2009 (ce volume contient, entre autres, une partie de la collecte de G. Le Floc'h, voir ci-dessous).
Le volume 4 est publié par Dastum 44 en 2013 (ce volume traite des danses et le répertoire enfantin).


Henri GUILLERM

(Quimper 1872 - Plomelin 1932)

Abbé.
"Recteur à l'hôpital Camfrout.
L'abbé Jean-Marie Abgrall (1846-1926) chante pour lui qui note."

Plusieurs publications, notamment :
Chants populaires bretons du pays de Cornouailles, édité par Simon, Rennes 1905, tirage limité à 400 exemplaires.


Charles GUILLON

Bourg-en-Bresse (1847-1913)

Archéologue et collectionneur, fondateur du Musée d'Ethnographie qui porte son nom.
Recueille environ 300 chansons dans la Bresse et le Bugey (principalement à Ceyzériat).

Deux volumes (réunis en un seul) édité par Robert Ferraris d'après les anciennes éditions Monnier et Cie, 1883)


Armand HAYET

(Bordeaux 1883 - Paris 1968)

Capitaine au long-cours.

Il recueille in extremis les authentiques chants de marins
et il semble qu'il soit également l'un des premiers à en publier.

Publie :
- Chansons de bord, Eos, 1927
- Dictons et tirades des anciens de la voile, Denoël, 1934
Ces deux ouvrages seront repris ensemble par Denoël en 1971

Publie aussi Chansons des Iles, Us et coutumes à bord des long-courriers, etc.


Loeiz HERRIEU

Né à Caudan (Morbihan) en 1879, mort en 1953 à Auray.

Fils de cultivateur, il tint lui-même une ferme à Lanester, Hennebont et Auray.
Il collecte des chansons pendant ses loisirs et est connu comme le créateur de : "Dihunamb" (Réveillons-nous !), une revue mensuelle entièrement en breton dont le premier numéro parut à Lorient en 1905.
Son nom de plume est "Barh Labourer" (Barde paysan).

Nombreuses publications :
- La littérature bretonne des origines jusqu'au XXe siècle
- Chansons populaires du Pays de Vannes" (Paris - Rouart 1911) qui contient 97 chansons en breton et traduites en français.
La musique a été notée par Maurice Duhamel.
- Sonneneu Bretoned" recueil de chants pour les soldats de 14-18, etc.


Vincent d'INDY

(Paris 1851 - Paris 1931)

Compositeur et chef d'orchestre, créateur avec Ch. Bordès de la Schola Cantorum qu'il dirigea.
Nombreuses compositions et un Traité d'Harmonie.
Recueille des chants dans le Vivarais et publie aux alentours de 1890 :
"Chansons populaires du Vivarais" op. 52 qui contient 80 chansons (textes et musique), avec un accompagnement de piano assez scolaire.
Un autre volume du même nom paraîtra en 1937 intitulé op. 101 et qui contient 50 nouvelles chansons recueillies par ses petites filles mais toujours harmonisées par ses soins.


Louis JOUVE

(Epinal 1814 - Paris 1896)

Professeur, puis bibliothécaire à l'Arsenal.

Nombreuses publications sur sa région :
- Jeanne d'Arc, Noëls de la Meurthe et des Vosges, Artistes lorrains du XVI et XVIIe siècles…
- Chansons en patois vosgiens" (Epinal, 1876) recueil qui contient 43 chansons traditionnelles dont 32 avec mélodies.


Conrad LAFORTE

Né à Kénogami, auj. Jonquière, Québec, 1921, mort à Québec, 2008

Etudes supérieures de Lettres.
Auteur du "Catalogue Laforte"
Classement systématique des chansons populaires avec leurs innombrables variantes.

Nombreuses publications :
- Catalogue de la chanson folklorique française", Québec, Les Presses de l'Université Laval, 1977-1987, 6 vol.
- Chansons de facture médiévale retrouvées dans la tradition orale", répertoire recueilli de 1862 à nos jours, 2 vol., [Québec], Nuit blanche Éditeur, 1997.


Louis LAMBERT

Né à Montpellier en 1835, mort à Sète en 1908.

Professeur de piano puis directeur de l'école nationale de musique de Montpellier.
Importante récolte de chansons.

Nombreuses publications :
- Les chansons de travail (1908 à 1910)
- Contes populaires du Languedoc (1899)
- Chansons populaires du Languedoc (1880) avec Achille Montel.
- Chants et chansons populaires du Languedoc, 2 volumes (Welter 1906)


Jean-Louis LARBOULETTE

(Plouhinec 1879 - Vannes 1951)

Abbé, puis chanoine de la cathédrale de Vannes.
Recueille des chants à Plouhinec et alentours entre 1902 et 1905.
Collecte riche et originale, (environ 150 chants) elle restera inédite jusqu'en 2005.

Publiée par Dastum à cette date.


Marc, Paul, Auguste LECLERC

Né à Provins en 1874, mort à La Ménitré en 1946.

"Saumurois, le grand Maître des parlers d'Anjou, fit des études juridiques, devint journaliste, écrivain, chansonnier et comédien.
Il écrivit beaucoup sur l'Anjou, tant en français qu'en patois angevin, auteur de nombreux ouvrages régionalistes et devint le créateur des « rimiaux » (Poème ou conte rimé en parler angevin)."
(Wikipédia)

Compilateur de chants recueillis en Anjou.
(Notamment issus du "Fond Ampère", de la collection A.-J. Verrier
et de la bouche de la baronne de Romans, née de Chabot, au château du Bois de Saint-Louis).

Un volume de 50 chants (éd. La lyre chansonnière - Paris 1947)


Léon, Pierre, Louis Le CLERC

Honfleur, 1866-1930

Conservateur du Musée municipal de peinture de Honfleur, fondateur de la Fédération Régionaliste de Normandie

"Issu d'une modeste famille de pêcheurs, il a compris tout jeune, l'impérieuse nécessité de lutter pour le respect des traditions, la préservation des sites, l'équilibre entre passé et avenir…"

Nombreuses publications :
- Le mobilier normand
- Chansons populaires du Pays Normand, Rouen, Lecerf 1908, avec des harmonisations assez intéressantes de René Lefebvre.
Réédité et augmenté vers 1930, Paris, Deiss.
La première édition contenait 10 chansons, la suivante 40 chansons, dont les 10 publiées précédemment.
Dommage que l'un comme l'autre crurent devoir « restaurer » ces chansons.


Yves, Alexandre Le DIBERDER

(Lorient 1887 - Vannes 1959)

Son père, originaire de Pont-Scorff est un avocat redouté, quant à sa mère, née Guyot, elle est originaire de l'île d'Arz.

"Il passa les premières années de sa vie chez une nourrice à Arzano avant de revenir dans sa famille à Lorient.
Parti en 1907 pousuivre des études supérieures à Rennes, il y fréquenta l'Association des Etudiants bretons, se remit au breton qu'il avait appris à Arzano et suivit en 1910 les cours de Joseph Loth à la faculté des lettres…

S'intéressant de bonne heure aux traditions populaires du pays vannetais, il publia dans les Annales de Bretagne en 1912 plusieurs contes et textes de chansons qu'il avait recueilli dans le Morbihan.
Entre 1913 et 1916, il réalisa une collecte abondante et de grande qualité auprès de diverses conteuses…"
(Terre de Brume)

Il exerça divers métiers : courtier d'assurance, libraire, directeur de revue, journaliste…

Sa collecte, pratiquement inédite est impressionnante : contes, chansons, proverbes, etc.
Se croyant insuffisant musicalement, il se faisait aider pour les transcriptions musicales, au début par sa cousine Anne Wiard, puis Edouard Gilliouard (1894-1978) et pendant quelque temps, Maurice Duhamel.
Cependant, dans la publication récente, les plus beaux chants sont ceux notés par lui-même…
Il ne parvint jamais à faire publier ses collectes et mourut dans un total dénuement.

Deux gros volumes de chansons (textes et musique) paraissent en 2010/2011 (Archives départementales du Morbihan).


Michel LEFEVRE

Né à Montreuil-sur-Mer en 1932

" …il se définit comme un musico-ethnologiste.
Un homme d’écoute qui a passé des heures, magnéto sur la table, à collecter les airs de musique, les chansons ; à éplucher les cahiers de chansons des anciens et à jouer les rats de bibliothèques.
Une vie de passion que l’âge venant, il a entrepris de restituer en publiant des livres mêlant partitions et paroles, des contes ou en participant à des enregistrements de CD…"

Publications :
- Chants et chansons du Boulonnais du XIIIe au XIXe (2006)
- Chantons le Boulonnais (2007)
- Chants de marins de la Côte d’Opale (2004)
etc.


Joseph LEFFTZ

Né à Obernai en 1888, mort à Stasbourg en 1977.

Folkloriste et érudit, auteur aussi de nombreux ouvrages savants.
C'est apparemment un compilateur, de chants et de contes traditionnels de la région alsacienne.
Trois volumes de chansons (texte en allemand et musique notée), parus sur les cinq initialement prévus.
Editions Alsatia, 1966, 1967, 1969


Gaston LE FLOC'H

Saint-Nazaire, 1914-1987

Dessinateur aux Chantiers de l'Atlantique.
"Talentueux, érudit et d'une discrétion extrême il a été membre du Groupe Artistique de Saint-Nazaire.
Condisciple de F. Guériff (voir ci-dessus), il a collecté des chansons dès l'adolescence auprès de sa grand-mère et son entourage."
Cette collecte restée à l'état de manuscrit est publiée en partie dans les volumes de Fernand Guériff "Le trésors des chansons populaires folkloriques du pays de Guérande". (vol. 3)


Constance Le MERER

(1857-1945)

Poétesse, musicienne et collectrice de chants populaires.

A partir de 1869 elle recueille les gwerz et les vieilles chansons qu'elle entendait ici et là (Lannion, Lanvellec, Tréguier, etc.)
Notées soigneusement (textes et musique) sur des cahiers d'écoliers (31), ils seront retrouvés par hasard dans un grenier en 2012.
Présentation par Bernard Lasbleiz et Daniel Giraudon.
Edité par Dastum en 2015.


Albert LIBIEZ

(Wihéries, 1877 - Pappenburg, 1944)

"Chansons populaires de l'ancien Hainaut" édité par Roger Pinon (Bruxelles - Schott 1939 - 1963)
Œuvre posthume. (Libiez, arrêté par les allemands en 1942, mourut en captivité)
Onze volumes.


François-Marie LUZEL

Keramborgne (Finistère), 1821-1895

"Il est sans conteste l'un des plus grands folkloristes du XIXème siècle.
Parti sur les routes de Bretagne, surtout du Trégor, celui que ses amis surnommeront Boudedeo Breiz Izel, le Juif Errant de la Basse-Bretagne, va collecter auprès des mendiants, des tisserands, des valets de ferme, des centaines de chansons, de contes, et de pièces de théâtre."

Malheureusement il ne note pas les airs des chansons; quelques années plus tard, Maurice Duhamel se chargera de ce travail et les publiera en 1913 sous le titre, "Musiques bretonnes" qui contient 432 airs dont les sources sont les suivantes :

- le plus grand nombre ont été directement notés de 1909 à 1912
- un grand nombre ont été notés d'après des phonogrammes enregistrés antérieurement par "des bretons dévoués aux souvenir de notre race"
- d'autres furent notés par des amateurs de musique populaire (prêtres, instituteurs, artistes), qui les communiquèrent à M. Duhamel.

Nombreuse publications :
- Gwerziou Breiz Izel, 2 vol. Quimperlé 1868 et 1874
- Veillées bretonnes, Paris, Champion, 1879
- Légendes chrétiennes de la Basse-Bretagne, 2 vol. Paris, Maisonneuve, 1881
- Contes populaires de la Basse-Bretagne, 2 vol. Paris, Maisonneuve, 1887
- Soniou Breiz Izel, 2 vol. Paris, Bouillon, 1890
etc.


Joseph MAHÉ Mahé

1760-1831

"Né sur l'île-d'Arz, d'un père pêcheur (mort noyé dans un naufrage quand il avait 10 ans) et d'une mère qui tenait le foyer,
Joseph Mahé a échappé à sa condition en faisant de brillantes études classiques et en étant nommé prêtre.
Abbé réfractaire pendant la Révolution, il a passé une décennie entre prison et cachettes…"
(Wikipedia)

Musicien, il est le premier collecteur de chansons traditionnelles bretonnes.
Il publie en 1825 "Essai sur les Antiquités du département du Morbihan"
qui contient 40 chansons.

Un manuscrit contenant les 285 airs de sa collecte est retrouvé récemment et l'intégralité de ces chants
est publiée en 2017 avec une présentation et analyse de Roland Becker.

La musique est parfaitement notée mais les paroles sont absentes ainsi que les lieux et date de collectes.

Patrimoine oral de Bretagne - 08, Dastum, 2017.


Jean-Baptiste MARCAGGI

Ajaccio (1866-1933)

Historien, journaliste, romancier…
Il a été directeur de la bibliothèque d'Ajaccio.

Nombreuses publications ayant trait à l'île de Corse.
- Les chants de la mort et de la vendetta (Paris, 1897)
- Bandits corses d'hier et d'aujourd'hui (Ajaccio, 1932)
- Lamenti, voceri, nannes (Rombaldi, 1926) qui contient de nombreux textes de chansons en corse et avec une traduction en français ainsi qu'une douzaine de partitions, la plupart notées par Jacques Tessarech ou Harold de Bozi.


Jeanne MESSAGER

Née à Alençon (1887-1971) dite "Opportune"

Fit une carrière de pianiste entre les deux guerres
et fut accompagnatrice de chanteurs de variétées tels, Y. Guilbert, M. Chevalier.
Dès 1933 elle participait aux "Normands de Paris" puis à la cération de "Blaudes et Coëffes" (groupe folklorique Normand)
dont elle fut la présidente.
Elle recueille une centaine de chansons dans la région de Ouistreham, Trouville, Honfleur, Rouen, etc.

- Edition de Blaudes et Coëffes, Chansons d'Opportune (environ 40 chansons texte et musique) sans date, édité par eux-mêmes.
- 25 danses normandes (recueillies par J. Messager) éd. Ch. Corlet, 1988, réédition de celle de 1950


Albert MEYRAC

Béligny, 1847 - Nice, 1922

Rédacteur au Patriote de l'Est, Républicain de Cannes puis rédacteur en chef du Petit Ardennais.
Nombreuses publications sur son amour pour sa région adoptive :
La forêt des Ardennes, Villes et villages des Ardennes, Légende dorée des Ardennes, etc.
Et Traditions, coutumes, légendes et contes des Ardennes, 589 pages (Impression du Petit Ardennais, 1890).
(Réédition en 1980 par Guénégaud et en 2001 par Les éditions du Bastion).

Divisé en 5 livres :
I - Traditions et coutumes, II - La sorcellerie, III - Rondes & Chansons, IV - Légendes historiques, V - Contes divers.
Une centaine de chansons (texte et musique) de sources diverses :
- Communications orales, notamment par des instituteurs de la région.
- Le Recueil des Poésies Populaires de la France (manuscrits déposés à la BNF).
- Le Romancero de Champagne de P. Tarbé


Achille MILLIEN

Né à Beaumont-la-Ferrière en 1838, mort en 1927

Poète.
Dès l'enfance il recueille dans la campagne nivernaise,
contes, légendes, croyances, chansons, proverbes etc.
Soit environ 900 contes et 2600 chansons…

Il s'assura la collaboration de J. G. Pénavaire (musicien émérite)
pour les notations musicales.

- Chants et chansons populaires, Littérature orale & traditions du Nivernais (3 volumes, Leroux, Paris 1906 à 1910)
- Chansons populaires du Nivernais et du Morvan (7 volumes, Centre Alpin et Rhodanien d'Ethnologie, Grenoble 1977 à 2002)
Ces sept volumes parus grâce au concours de Georges Delarue sont inédits et ne reprennent aucun des chants parus dans l'édition du vivant de Millien.

Publication également de contes recueillis dans la même région ainsi que des chants populaires, des peuples russes, grecs, serbes, tchèques…


Polig MONJARRET Monjarret

Né à Pabu en 1920, mort à Ploemeur en 2003

De son vrai nom, Paul Monjarret est musicien, collecteur et membre de mouvements bretons.

Importante collecte de chansons et danses bretonnes.

Publications :
Tonioù Breiz-Izel, 2 volumes (Bas, 1984 et Dastum, 2003)
…"quelque 2000 airs de Basse-Bretagne (Vannetais, Cornouaille, Léon, Trégor) qui ont été notés sur le vif dans les années 1940-1950."


Achille MONTEL

Né en 1841 à Montpellier, mort à Keransker en 1900.

Recueille des chants dans la région du Languedoc, aidé par Louis Lambert pour les notations musicales.

Il élabore un plan qui consiste à suivre l'homme d'âge en âge, depuis le berceau jusqu'à la tombe, au moyen de chants se rapportant à chacune des phases de son existence.

Un volume aux éditions Laffitte reprints. (réimpression textuelle de celle de 1880, Paris)
En 1906 paraîtra un second volume par Louis Lambert seul - éd. H. Welter. (réimpr. textuelle par Laffitte reprints en 1983).


Simone MORAND

(1914-2001)

"Elle était à la fois professeur de musique, animatrice de radio, conseillère folklorique, chroniqueuse culinaire, conférencière, écrivain…"
(Ouest-France)

"…par l'intermédiaire de Norette, servante au grand cœur de la famille Morand, la jeune Simone fut bercée dès sa naissance par les chants et les complaintes de la douce campagne gallèse.
De Vitré à Rennes en passant par saint-Malo, Dinard, Dol, etc…"

Nombreuses publications sur la gastronomie et les chansons et danses de Haute-Bretagne :
- Chansons recueillies en Ille-et-Vilaine
- Gastronomie bretonne d'hier et d'aujourd'hui
- Gastronomie normande d'hier et d'aujourd'hui
- Un amour de chat, Conte pour enfants
- Anthologie de la chanson de Haute-Bretagne, (G.-P. Maisonneuve et Larose, Paris, 1976)


Edouard MOULLÉ

Né à Paris en 1845, mort en 1923.

Musicien et éditeur de musique, ami d'Emmanuel Chabrier.
Il recueille des chants en Normandie dans la région d'Yport.

Publie :
- Cinquante chants populaires recueillis dans la Haute-Normandie, (E. Moullé, Paris 1890), avec une harmonisation par lui-même et des textes légèrement "arrangés" par Maurice Donnay (1859-1945) d'abord chansonnier puis auteur dramatique à succès.
Autre publication
- Cinquante-deux chants anciens recueillis en Normandie (Rouart et Lerolle, 1910-1911), d'une authenticité contestée.


Adolphe ORAIN

Né en 1834 à Bain-de-Bretagne, mort en 1918.

Fonctionnaire à la Préfecture de Rennes.
Unanimement reconnu comme le plus grand folkloriste de Bretagne.
Recueille contes, légendes et chansons.

Nombreuses publications relatives à sa région et :
- Glossaire patois du département d'Ille-et-Vilaine suivi de chansons populaires avec musique
Yves Salmon, éditeur, 1980 - réédition textuelle de celle de Maisonneuve Frères et Ch. Leclerc éditeurs, 1886.
36 airs notés
- Chansons de Bretagne
aux éditions Ouest-France, 1999 (repris des éd. Hyacinthe Caillère de 1902)
Contient 123 chansons dont beaucoup avec musique.


Louis PINCK

Né en 1873 à Lemberg, mort à Sarrebourg en 1940.

Prêtre.
D'abord en charge à Metz il est muté à Hambach à la suite de son attaque envers Guillaume II qui le fait destituer.

Germanophile, il recueille des chansons dans toute la Lorraine.
Ne notant que les textes, il s'assure la collaboration de bons musiciens pour recueillir les musiques;
tels J. Edel, C. Weber, A. Rohr, etc.

Il publie avec leurs musiques les ballades dont le jeune Gœthe avaient noté les paroles en Alsace en 1771.
Publiées à Metz en 1932 sous le titre "Volkslieder von Gœthe im Elsaß gesammelt…"

De 1926 à 1940 il publie : Verklingende Weisen; Lothringer Volkslieder (4 volumes de chansons traditionnelles de Lorraine - texte en allemand et musique notée de chaque chanson).
Ils seront suivis d'un cinquième volume publié en 1962 par sa sœur, Angelika Merkelbach-Pinck, qui poursuit son œuvre en recueillant contes et légendes de la même région.

Il reçoit de nombreuse récompenses en Allemagne mais suscite la méfiance en France étant mal considéré après Guerre pour son attachement à la culture allemande.

En 1963 les trois premiers volumes des "Verklingende Weisen" seront réédités par Angelika.


Paul PITTION

Biographie introuvable.

Auteur de nombreux recueils d'apprentissage du chant à l'école,
mais surtout :
En pays dauphinois, volume de danses et chants recueillis par lui-même
dans les vallées du Grésivaudan, de la Brière, les monts du Trièves et de la Chartreuse, etc.
préface de Roger Devigne, directeur de la phonothèque nationale.

Edition, Roissard, Grenoble, 1950.


Jean, Marie, Octave, Gérard POUEIGH

Né en 1876 à Toulouse, mort en 1958.

Compositeur et musicographe il recueille des chants dans les Pyrénées françaises.

Un volume édité par Laffitte reprints (réédition textuelle de celle de Auch, 1926)


Albert POULAIN

Né le 8 septembre 1932 à Pipriac, mort à Redon en 2015.

Etudes de dessin et architecture au CNAM à Paris.

De retour en Bretagne, en 1959, il commence sa collecte de chansons et contes à l'aide d'un magnétophone,
dans la région de Pipriac puis dans les environs de Redon.
Au total 1500 chansons et 300 contes sont recueillis auprès d'informateurs dont beaucoup sont nés avant 1900.

Publication : Carnets de route - Chansons traditionnelles de Haute-Bretagne
qui contient un choix de 295 chansons (texte et musique),

et surtout, un CD de 30 chansons, des interprètes de l'époque.
Livre de 491 pages + CD, Dastum/Presses universitaires de Rennes, 2011


Théodore-Joseph Boudet, comte de PUYMAIGRE

Né en 1816 à Metz, mort à Paris en 1901.

Issu de famille noble berrichonne.
Recueille des chants ou se fait aider par des collaborateurs, dans le " Pays Messin "
Commentaires intéressants mais peu de chants notés et d'une concordance avec les paroles plus qu'approximative.

Deux volumes (réunis en un seul) édité par Laffitte reprints (réédition textuelle de celle de 1881)


Narcisse QUELLIEN

Né en 1848 à La Roche-Derrien, mort à Paris en 1902.

Fils de Guillaume-Marie Quellien, cordonnier, et de Françoise Jaffrezou, tricoteuse.
Etudes secondaires au Petit Séminaire de Tréguier.
Fondateur du Dîner Celtique.
Soutenu par Ernest Renan, il reçoit de nombreuses subventions de l'Etat, pour collecter chansons et contes populaires.

Nombreuses publications :
- Contes et légendes du Pays de Tréguier, 1898.
- Argot des nomades de Basse-Bretagne, 1886.
- Chansons et danses des Bretons, 1889, reprint Marseille, Laffitte, 1981.
etc.


Louisette RADIOYES

Née en 1927, dans la région de Saint-Congard.

"Ethnomusicologue.
Titulaire d'un mémoire de deuxième cycle en ethnomusicologie, soutenu à l'École des hautes études en sciences sociales (en 1995)."
Collecte au magnétophone à Saint-Congard et ses environs entre 1962 et 1970.
Plus de 800 chansons, la plupart avec partitions et le texte en français.

Publications :
Traditions et Chansons de Haute-Bretagne, vol. 1, Édisud/CNRS, 1995
Traditions et Chansons de Haute-Bretagne, vol. 2, Groupement Culturel Breton des Pays de Vilaine, 1997
Ce dernier volume est accompagné d'un CD de 26 chansons d'époque.


Jean, Claude RITZ

(Annecy 1846-1925)

Compositeur, né dans une famille de cordonniers qui voit d'un mauvais œil sa vocation.
Il apprend seul, en cachette le solfège et la guitare.
Il sera remarqué vers 15 ans par L. D. Besozzi, client de la cordonnerie, qui lui fera acquérir une formation musicale complète.
Nombreuses compositions, surtout chorales.
Il recueille des chansons populaires dans les environs de Annecy, Thônes, Col des Aravis, etc.

Un volume d'une centaines de chansons "Les chansons populaires de la Haute-Savoie" J. Abry éditeur, Annecy 1899, réédité en 1900 et 1910.
(Réédité en 2004 par Mutus Liber)


Frédéric RIVARES

(Pau 1812-1895)

Juge de paix, littérateur et amateur de musique.

Publie "Chansons et airs populaires du Béarn", Pau - Vignancour 1844.
Recueil de 68 chants, la plupart avec musique et un accompagnement sommaire de piano ainsi que le texte, en béarnais et en français.
Très peu de ces chants sont anonymes puisque les auteurs sont des poètes de la région comme : Despourrins (né en 1698), Bitaubé, Navarrot, Lamolère, etc.
On trouve aussi en fin de volume une vingtaine de danses du pays (branles, sauts).


Eugène ROLLAND

Né en 1846 à Metz, mort à Paris en 1909.

Littérateur.
Après s'être occupé d'économie politique, il se passionne pour la politique et la recherche des vieilles légendes de tous les pays.
Il a été l'un des fondateurs du « Folklore français »

Publie " Recueil de Chansons populaires "
qui puise à trois sources : d'après des ouvrages imprimés rares tel, Ballard (1724)
des manuscrits et sa collecte personnelle dans les environs de Lorient.

Six volumes aux éditions Maisonneuve & Larose, 1967 - (réimpr. de l' éd. de 1883/1890),
réimpr. aussi en 3 volumes en 1968 par Biblio-Verlag Osnabrük.


Arthur ROSSAT

Né en 1858 à Lausanne, mort à Bâle en 1918.

Professeur de français au Progymnase de Delémont 1883-1893, de littérature française à l'Ecole réale supérieure de Bâle 1894-1918.
Savant linguiste, se consacra à l'étude de la philologie romande et des patois, ainsi que du provençal, du vieux français, du sanscrit et des langues indo-germaniques.
Distingué folkloriste, féru de traditions populaires, il fut le créateur de leurs archives suisses.

Le professeur Arthur Rossat se chargea de parcourir villes et villages pour noter les paroles et les airs des chansons encore vivantes.
Il s'arrêta dans 148 localités, soit 5 dans le canton de Fribourg, 7 à Genève, 27 à Neuchâtel, 30 en Valais, 34 dans le Jura, enfin 45 dans le canton de Vaud.
Cette quête faite surtout auprès de vieilles personnes dura de 1907 à 1916.
Elle permit de recueillir environ 5000 chansons et 4000 mélodies.

Publications :
- Les Chansons populaires de la Suisse romande (Foetisch, Lausanne, 1917,)
- Les Chansons populaires de la Suisse romande, volume 2 en deux tomes parues en 1930 et 1931 grâce au concours d'Edgar Piguet).
(Biographie (extraits) aimablement communiquée par : Jean-Jacques Eggler, archiviste adjoint, Archives de la Ville de Lausanne).


Charles SADOUL

Né à Raon l'Étape en 1872, mort à Nancy le 15 décembre 1930

Docteur en droit à la faculté de Nancy.
Fondateur et conservateur de la section arts traditionnels lorrain au musée lorrain de Nancy.
Conseiller général des Vosges
Fondateur des revues "Le Pays Lorrain" et "La Revue Lorraine Illustrée"
qui existent encore aujourd'hui regroupées sous un seul titre "Le Pays Lorrain".
C'est dans ces revues qu'il publie quelques-unes des chansons qu'il recueille aux environs de Raon l'Étape;
la musique étant notée par Louis Thirion.
Ce sont les seules qui échappent à l'incendie de sa maison en 1944, détruisant ses archives.

Publications :
- Les chansons lorraines, conférence prononcée à Nancy en 1910 et publiée en 1933, par "Le Pays Lorrain"
- Table alphabétique générale des publications de la société d'Archéologie Lorraine, de 1849 à 1900, Nancy, 1903
- Traditions et vieilles histoires du pays lorrain, Nancy, 1906


Jean, Dominique, Julien SALLABERRY

Mauléon (1837-1904)

Notaire à Mauléon et Saint-Jean-Pied-de-Port (Pyrénées Atlantiques)
Il recueille une cinquantaine de chants dans le Pays basque.

Un volume de chants aux éditions C. Lacour (réédition textuelle de celle de 1870)


René SCHAMBER

Biographie introuvable…

Publie :
Chansons du folklore lorrain, 40 chansons (texte et musique), la plupart d'origine populaire.
Elles proviennent toutes de Corny-sur-Moselle ; souvenirs d'enfance, chantées par sa mère.
Musique notée par Pierre Clémens, illustration de Jean Morette.
Marius Mutelet, éditeur, Metz, 1953 (tiré à 450 exemplaires).


Paul SEBILLOT

Né à Matignon (Côtes-du-Nord) en 1843, mort en 1918.

Peintre, écrivain, ethnographe et traditionniste.
Chef de cabinet du Ministre des Travaux Publics.

Publie de nombreux contes, coyances et légendes populaires.
Avec sa femme et Julien Tiersot il récolte des chants et les publie dans diverses revues.
Il est l'auteur du "Folklore de France", monumentale compilation en 8 volumes des croyances et pratiques populaires de toutes les régions de France.

Nombreuses publications :
Contes populaires de la Haute-Bretagne (1880), Contes des paysans et des pêcheurs (1881), Contes des marins (1882)
Traditions et superstitions de la boulangerie (1892), Légendes du pays de Paimpol (1894), Légendes et curiosités des métiers (1895), Littérature orale de l'Auvergne (1898), Contes des landes et des grèves (1900), Le Folklore de France (1904 à 1907), Chansons de la Haute-Bretagne (Revue des Traditions Populaires, 1906 à 1918), etc.


Claudius SERVETTAZ

Né en 1871 à Etercy, mort en 1926.

Instituteur et professeur de musique,
il parcourt la Haute-Savoie à pied ou à bicyclette et recueille plus de 700 pièces,
(paroles et musique)

Deux volumes de chansons :
- Chants et chansons de la Savoie, Annecy et Paris, 1910 puis Laffitte reprints, Marseille, 1987.
- Les chansons du soldat, CARE Grenoble 1997.


François SIMON

Né en 1879 à La Romagne, mort à Angers en 1958.

Instituteur et folkloriste.
Nombreuses publications sur l'histoire ou les traditions angevines :
- Petite histoire des tisserands de Cholet
- La Chouannerie en Anjou au XIXe siècle
- Chansons populaires de l'Anjou qui contient 250 chansons de cette région, recueillies par lui-même (paroles et musique).


Emmanuel SOLEVILLE

(Biographie introuvable)

Publie : Chants populaires du Bas-Quercy
Lequel contient une centaine de chansons recueillies par lui-même
mais sans indication de date, de lieu et de nom du chanteur.
Harmonisées sans imagination, par lui-même.
H. Champion, Paris 1889


Gabriel SOULAGES

(1838-1903)

Avocat et maire d'Albi, passionné d'histoire locale,
il recueille à la fin de sa vie auprès de son entourage ce qu'il nomma :
"Chansons et poèsies populaires recueillies dans l'Albigeois"
250 pièces collectées : berceuses, chansons enfantines diverses et chansons à danser.
Cançons del Cap del Pont, publié à partir de ce manuscrit contient de nombreux textes en occitan et leur traduction
et nombre de partitions.
Cordæ/La Talvera, 2013


Jean-Baptiste, Elisée, Julien TIERSOT

Né à Bourg-en-Bresse en 1857, mort à Paris en 1936.

Etudes musicales (élève de Massenet, C. Franck)
Nommé bibliothécaire au Conservatoire de Paris.
Il effectue des recherches portant sur la chanson populaire et l'histoire musicale.
De 1895 à 1900 il parcourt les Alpes et le Dauphiné pour collecter les chansons traditionnelles, aidé dans son entreprise par une recommandation du ministre de l'Instruction Publique de l'époque et d'un soutien financier.
Cet excellent travail souffrira de sa fâcheuse tendance à remodeler les chants récoltés.
(Notamment de "fabriquer" des chansons types à partir de plusieurs versions)

Nombreuses publications.
- Mélodies populaires des provinces de France (10 fasc. de 1888 à 1928)
- Des biographies; Rouget de Lisle, Gluck, Smetana, etc.
- La musique aux temps romantiques (1930)
- Chansons populaires recueillies dans les Alpes françaises (1903) qui contient environ 300 chansons (texte et musique) récoltées par lui-même ou par des chercheurs de la région.


Xavier TOMASI

(1876-1956)

Premier prix de flûte au Conservatoire de Marseille, mais reste musicien amateur.

Publie :
- Corsica; chansons populaires de l'île de Corse" Nice 1912
- Les chansons de Cyrnos, anthologie de la chanson populaire de l'île de Corse" Marseille 1932.
Qui contient de nombreux commentaires et une soixantaine de chansons (texte en corse et français ainsi que les notations musicales).


Sylvain TREBUCQ

Né à Bagnères-de-Bigorre en 1857, mort en 1930.

Professeur de littérature.
Recueille des chants en Vendée, dans les Landes, le Périgord, le Gers et les Pyrénées.

Publie en 1896 "La chanson populaire en Vendée" (Paris - Lechevalier)
et en 1912 "La chanson populaire et la vie rurale des Pyrénées à la Vendée" (Bordeaux - Féret & fils)


Mathias TRESCH

Né à Lintgen en 1876, mort à Luxembourg en 1942.

"Professeur de lycée, écrivain, ethnologue,
fondateur de l'Association pour l'éducation populaire
a publié de nombreux essais dans des revues littéraires ainsi que des grammaires, textes littéraires,
études sur la chanson luxembourgeoise, critiques littéraires, études portant sur les sujets pédagogiques et
philologiques."
(biographie aimablement communiquée par Jean-Claude.Moris@bnl.etat.lu)

Publications :
- Evolution de la chanson française savante et populaire, 1926
- La chanson populaire luxembourgeoise, V. Buck 1929 qui contient 40 chansons anciennes ou récentes.
- La chanson lorraine d’expression française, 1933, etc.


Marius VERSEPUY

Lempdes, 1882, Le Puy, 1972.

Musicien, compositeur et chef d'orchestre.
Nombreuses publications où il mêle les chansons traditionnelles et ses propres compositions.

"Chansons d'Auvergne" (Heugel, 1907) qui contient 15 chansons avec un accompagnement de piano sommaire,
où 10 seulement sont d'origine traditionnelle.


Théodore Hersart de La VILLEMARQUÉ

Né en 1815 à Quimperlé, mort à Keransker en 1895.

Auteur du célèbre " BARZAZ-BREIZ "

lequel, comporte une centaine de chants (mythologiques, légendaires, historiques, ballades, chants d'amour, de fêtes ou religieux).
Avec un texte original en breton et traduit en français moderne.

Deux éditions actuellement : Perrin et éditions du Layeur.


Jean-Baptiste, Théodore WECKERLIN

Né en 1821 à Guebwiller, mort en 1911.

Bibliothécaire et compositeur;
a collecté quelques chants lui-même mais il est surtout compilateur.

- Deux volumes aux éditions Maisonneuve & Larose sur les chants d'Alsace.

- Chansons populaires des provinces de France, Garnier frères, Paris (1860)
contient 3 chansons pour chaque région, avec un accompagnement académique de piano, par lui-même.

- Chansons populaires du pays de France (2 volumes) Au Ménestrel, Heugel & Cie, (1903)
classées par genre : cantiques, noëls, historiques, légendaires et complaintes, chansons d'amour, satiriques et grivoises,
chansons de soldats, d'enfants et rondes, chansons de mœurs, romances célèbres.
toutes avec un accompagnement de Weckerlin, toujours aussi peu exaltant.


Raphaël de WESTPHALEN

Né en 1873 à Metz, mort en 1949.

Docteur en médecine et musicien amateur (violon).
C'est au cours de ses tournées de médecin qu'il récolte ses chants.
Nombreuses publications ayant trait au folklore, toutefois sa récolte de chansons ne sera publiée que 28 ans après sa mort, par ses enfants.
Deux volumes de chansons de la Lorraine (Metz, 1977).


Russell Scott YOUNG

(193? - )

Originaire des États-Unis, Russell Scott Young fait un séjour d'études à l'Université Laval au début des années 1950 grâce à une bourse de la Fondation Hill de Saint-Paul, Minnesota.

Dans le cadre de ses études de maîtrise, il s'initie au folklore canadien et à la collecte avec Luc Lacourcière et Marius Barbeau. Ses intérêts de recherche portent surtout sur la chanson de tradition orale.
Il fait des recherches au Musée national de l'Homme à Ottawa ainsi qu'aux Archives de folklore de l'Université Laval afin de retracer des chansons de «Voyageurs» rapportées par les explorateurs vers le centre-ouest des États-Unis.
À l'été 1953 et 1954, il collecte environ 400 chansons dans les régions de Montmagny, Île-aux-Coudres et la banlieue de la ville de Québec. En 1956, sa collection comporte 700 pièces dont 255 proviennent des Iles-de-la-Madeleine.

En 1956, il publie un recueil de 50 chansons de sa collection aux Presses de l'Université Laval dans la revue «Les Archives de folklore» sous le titre de Vieilles chansons de Nouvelle-France.


Remerciements : cette page doit beaucoup à l'ouvrage de Gérard CARREAU "Dictionnaire biographique des collecteurs de l'ancienne chanson folklorique française" (éd. FAMDT)

Voir aussi la page "sources" qui contient des références non citées ici.

Accueil