Chansons populaires

La fille au roi Louis : Paroles et origines de la chanson

La France a connu à travers les siècles de nombreux courants musicaux qui ont tous eu une grande influence sur l’histoire de sa culture jusqu’à nos jours. La musique tenait une place très importante dans la vie des Français et cette période du moyen-âge a vu naître de nombreuses chansons traditionnelles. Parmi celles-ci figure « La fille au roi Louis », une chanson populaire qui existe en plusieurs de versions. Grâce au succès qu’elle a connu, elle continue toujours d’être appréciée par le grand public surtout en raison de son aspect culturel particulier. Découvrez donc les paroles et les origines de cette merveilleuse chanson traditionnelle populaire française.

Les Paroles de la chanson : « La fille au roi Louis »

Le Roi Louis est sur son pont
Tenant sa fille en son giron
Elle se voudrait bien marier
Au beau Déon, franc chevalier
 
Ma fille, n’aimez jamais Déon
Car c’est un chevalier félon;
C’est le plus pauvre chevalier,
Qui n’a pas vaillant six deniers.
 
-J’aime Déon, je l’aimerai,
J’aime Déon pour sa beauté,
Plus que ma mère et mes parents,
Et vous mon père, qui m’aimez tant.
 
-Ma fille, il faut changer d’amour,
Ou vous entrerez dans la tour.
-J’aime mieux rester dans la tour,
Mon père que de changer d’amour.
 
-Avant que changer mes amours,
J’aime mieux mourir dans la tour.
-Eh bien ma fille, vous y mourrez,
De guérison point vous n’aurez.
 
Le beau Déon, passant par-là,
Un mot de lettre lui jeta;
Il y avait dessus écrit:
« Belle, ne le mettez en oubli »;
 
Faites-vous morte ensevelir,
Que l’on vous porte à Saint-Denis;
En terre laissez-vous porter,
Point enterrer ne vous lairrai
 
La belle n’y a pas manqué,
Dans le moment a trépassé;
Elle s’est laissé ensevelir,
On l’a portée à Saint-Denis.
 
Le roi va derrière en pleurant,
Les prêtres vont devant chantant:
Quatre-vingts prêtres, trente abbés,
Autant d’évêques couronnés.
 
Le beau Déon passant par-là:
-Arrêtez, prêtres, halte-là!
C’est m’amie que vous emportez,
Ah! Laissez-moi la regarder!
 
Il tira son couteau d’or fin
Et décousit le drap de lin:
En l’embrassant, fit un soupir,
La belle lui fit un sourire
 
-Ah! Voyez quelle trahison
De ma fille et du beau Déon!
Il les faut pourtant marier,
Et qu’il n’en soit jamais parlé.
 
Sonnez trompettes et violons,
Ma fille aura le beau Déon.
Fillette qu’a envie d’aimer,
Père ne peut l’en empêcher !

Écouter la musique

 

« La fille au roi Louis »: quelques notions essentielles sur la chanson traditionnelle française

Une chanson traditionnelle est une chanson qui est fortement liée ou associée soit à un folklore, à une culture nationale ou une culture religieuse. Elle a la particularité d’être chantée de génération en génération et révèle la valeur culturelle d’une région ou d’un pays. Bien qu’elle soit peu apparente dans les médias, elle est de plus en plus interprétée par de nombreux artistes chanteurs professionnels. Tel est le cas de nombreuses chansons populaires en France notamment « La fille au roi Louis » que vous pouvez découvrir sous plusieurs versions.

« La fille au roi Louis »: les origines et les particularités de la « chanson traditionnelle française »

Les chansons traditionnelles françaises ont cette particularité de raconter et de faire l’histoire. Chaque période ou chaque siècle étant marqué par un courant musical spécifique, l’avènement du roi Louis a vu fleurir la chanson traditionnelle qui est devenue de plus en plus populaire, car elle inclut en particulier un style poétique et des sujets empruntés à la réalité. À l’opposé des chansons de geste qui relatent des épopées héroïques et légendaires, elle est formée de nombreux couplets dont le sujet est plus souvent sombre, voire tragique. « La fille au roi Louis » illustre bien fort cet exemple. Il convient toutefois de retenir qu’à l’image des chansons de geste, la musique traditionnelle française a également une origine occitane. La popularité de ces chansons dépassait même les frontières de la France. Nombreuses d’entre elles ont su également traversé le temps et s’imposer dans le quotidien du grand public.

Quelques chansons traditionnelles françaises

Parmi les chansons françaises populaires de cette époque, vous pouvez retenir :

  • « Il était une bergère » ;
  • « À la claire fontaine » ;
  • « Au claire de la lune » ;
  • « La reine est morte » ;
  • « Dans les prisons de Nantes » ;
  • « La fille au roi Louis » ;
  • « Le bon roi Dagobert ».

Au nombre de ces multiples chansons, « La fille au roi » a su conquérir le cœur du grand public en raison de la pertinence du sujet abordé en cette période. En effet, de nombreux de groupes de musique continuent d’interpréter ces chansons jusqu’à nos jours.

Les musiciens qui interprètent toujours les chansons traditionnelles

Certains chanteurs continuent d’interpréter ces belles chansons en vue de pérenniser la tradition. Parmi ceux-ci figurent par exemple : Jacques Douaix, Évelyne Girardon, Mélusine qui est un groupe de Folk Français, Alan Stivel, les frères Morvan, try yann

Qu’il s’agisse de « La fille au roi » ou plein d’autres œuvres, ces chansons ont su déchainer la passion de milliers de personnes de différentes couches sociales à travers le monde et ont pu révéler l’identité culturelle de la France jusqu’à nos jours.

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close