Origine : Franche-Comté
Année de l'arrangement : 2000


 

Les tristes noces

(complainte)


Qui veut ouïr chanson
Chansonnette nouvelle ?
Chante rossignolet !
Qui veut ouïr chanson
Chansonnette nouvelle ?

 

2.
C'est d'un jeune garçon
et d'une demoiselle.

 

3.
Ont fait l'amour sept ans,
sept ans sans rien en dire.

 

4.
Mais au bout de sept ans
le galant se marie.

 

5.
Au jardin de ma mère
y a un buisson d'ortie.

 

6.
En a fait un bouquet
pour porter à s'amie :

 

7.
« Tenez, m'amie, tenez,
voici la départie.

 

8.
A une autre que vous
mon père me marie.

 

9.
— Celle que vous prenez
est-elle bien jolie ?

 

10.
— Pas si jolie que vous,
mais elle est bien plus riche.

 

11.
La belle, en vous priant,
viendrez-vous à mes noces ?

 

12.
— Aux noces n'irai pas,
mais j'irai à la danse.

 

13.
— La belle, s'ous venez,
venez-y donc bien propre. »

 

14.
La belle n'y a pas manqué,
s'est fait faire trois robes :

 

15.
L'une de satin blanc,
l'autre de satin rose,

 

16.
Et l'autre de drap d'or
pour marquer qu'elle est noble.

 

17.
Du plus loin qu'on la voit :
« Voici la mariée !

 

18.
— La mariée ne suis,
je suis la délaissée. »

 

19.
L'amant qui la salue,
la prend par sa main blanche,

 

20.
La prend pour faire un tour,
un petit tour de danse :

 

21.
« Beau musicien français,
toi qui joues bien les danses,

 

22.
Oh ! joue moi-z-en donc une,
que ma mie puisse la comprendre. »

 

23.
Au premier tour qu'elle fait,
la belle tombe morte :

 

24.
« O belle, levez-vous,
voulez-vous mourir par force,

 

25.
Si mourez pour m'amour,
moi, je meurs pour le votre ! »

 

26.
Il a pris son couteau,
Se le plante en les côtes.

 

27.
Les gens s'en vont disant :
« Grand Dieu, les tristes noces !

 

28.
O les pauvres enfants,
tous deux morts d'amourette ! »

 

29.
Sur la tombe du garçon,
on y mit une épine;

 

30.
Sur la tombe de la belle,
on y mit une olive :

 

31.
L'olive crût si haut
qu'elle embrassa l'épine.


Source : H. Davenson "Le livre des chansons…" page 234

Origine : Doncieux, Romancéro populaire de la France, page 503

 

Voir d'autres versions de ce chant :

La délaissée aux trois robes (Bretagne/Poitou) n° 101 page 6

Je suis venu vous inviter (Pays Bigouden) n° 1722 page 87