Origine : Touraine
Année de l'arrangement : 1985


 

J'ai descendu dans mon jardin


J'ai descendu dans mon jardin, (bis)
Pour y cueillir du romarin.
Gentil coqu'licot, mesdames
Gentil coqu'licot nouveau.

 

2.
Pour y cueillir du romarin, (bis)
J'n'en avais pas cueilli trois brins;
Gentil coqu'licot, mesdames
Gentil coqu'licot nouveau.

 

3.
J'n'en avais pas cueilli trois brins, (bis)
Qu'un rossignol vint sur ma main;
Gentil coqu'licot, mesdames
Gentil coqu'licot nouveau.

 

4.
Qu'un rossignol vint sur ma main, (bis)
Il me dit trois mots en latin;
Gentil coqu'licot, mesdames
Gentil coqu'licot nouveau.

 

5.
Il me dit trois mots en latin, (bis)
Que les hommes ne valent rien;
Gentil coqu'licot, mesdames
Gentil coqu'licot nouveau.

 

6.
Que les hommes ne valent rien, (bis)
Et les garçons encor bien moins;
Gentil coqu'licot, mesdames
Gentil coqu'licot nouveau.

 

7.
Et les garçons encor bien moins, (bis)
Des dames il ne me dit rien;
Gentil coqu'licot, mesdames
Gentil coqu'licot nouveau.

 

8.
Des dames il ne me dit rien, (bis)
Mais des d'moisell's beaucoup de bien;
Gentil coqu'licot, mesdames
Gentil coqu'licot nouveau.


Source : Jean Edel Berthier - Mille chants, anthologie du chant populaire, t. 2 page 97

 

Voir une autre version de ce chant :

J'ai descendu dans mon jardin (2) (Haute-Bretagne) n° 1790 page 90