Origine : Bresse/Jura/Savoie
Année de l'arrangement : 2001


 

Les trois bons drôles


Nous étions trois garçons bons drôles,
Mais tous les trois du même accord,
Voyageant dans tout le pays,
Cherchant fortune;
En leur chemin ont rencontré
Trois jolies brunes.

 

2.
Ils les ont prises par leurs mains blanches,
Au cabaret les ont menées,
Au cabaret les ont menées,
Ces jolies filles :
« Buvons, chantons, divertissons-nous,
Soyons tranquilles ! »

 

3.
Mais quand il vint la matinée,
Ces beaux garçons s'en sont allés,
Ces beaux garçons s'en sont allés,
Avec adresse,
En laissant le compte à payer
A leurs maîtresses.

 

4.
Madame l'hôtesse s'y prend garde,
En voyant ces amants partis;
Bien vite elle est montée là-haut
Dire à ces filles :
« Tous vos amants en sont partis,
Soyez tranquilles ! »

 

5.
Elles se regardent l'une l'autre,
Toutes trois n'ayant point d'argent.
La plus jeune tout en riant,
La plus volage,
Tire l'anneau qu'elle avait au doigt,
Le met en gage.

 

6.
Elle s'en va d'un pas dégagé
A la maison de son bien-aimé :
« Bonjour, papa, bonjour, maman,
Ma très chère mère;
Votre fils est tombé dans l'eau
De la rivière !

 

7.
Il vous prie de bonne grâce
De lui envoyer son manteau.
Il est là-bas au bord de l'eau,
Tremblant sans cesse;
Nous le couvrirons comme il faut,
Avec adresse. »

 

8.
Elle revient d'un pas dégagé,
Prend le manteau de son bien-aimé :
« Rendez-moi vite mon anneau d'or,
Madame l'hôtesse :
Voilà un gage qui est plus fort.
Buvons sans cesse !

 

9.
Qu'on apporte ici sur la table
Trente bouteilles de bon vin :
A la santé de ces libertins,
Qui nous méprisent !
Buvons, chantons, divertissons-nous,
Soyons tranquilles ! »


Source : Henri Davenson "Le livre des chansons…" page 401

Origine : Julien Tiersot - Chansons des Alpes françaises, page 192

Voir une autre version de ce chant :

"Nous étions trois garçons bon drôles" (Jura) n° 1118 page 56