Origine : Alsace
Année de l'arrangement : 2006


 

Schlof, schlof, Biewele, schlof !

(Berceuse)


Schlof, schlof, Biewele, schlof !
Uff de Matte weide d'Schoof,
Hinterm Hüss die Lämmele;
Schlof dü goldig's Ängele;
Schlof, schlof, biewele, schlof !
etc.

 

Traduction

Dors, dors, petit garçon !
Les moutons sont dans le pré,
Les agneaux à la maison;
Dors, petit ange adoré;
Dors, dors, petit garçon !

 

2.
Dors, dors, petit enfant !
Papa garde les moutons
Et maman secoue les arbres ;
Il en tombe un petit rêve,
Dors, dors, petit enfant !

 

3.
Dors, dors, petit enfant !
Les moutons sont dans le ciel,
Les agneaux sont les étoiles,
Et la lune est la bergère.
Dors, dors, petit enfant !

 

4.
Dors, dors, petit enfant !
Ne crie pas comme un mouton,
Sans cela viendra le chien
Qui voudra mordre l'enfant.
Dors, dors, petit enfant !

 

5.
Dors, dors, petit enfant !
Va-t-en garder les moutons,
Va-t-en donc, petit chien noir !
N'éveille pas mon enfant...
Dors, dors, petit enfant !


Source : Joseph Canteloube - Anthologie des chants populaires français, vol. III page 408

La plus répandue, en Alsace, de toutes les berceuses.
(J. Canteloube)

Origine : "Chansons populaires d'Alsace"
Recueillies par André Alexandre, harmonisées par André Messager, illustrées par Georges Delaw.
Editions : Berger-Levrault, Nancy-Paris-Srasbourg (sans date, avant 1929, date de la mort d'A. Messager)